Home Lifestyle Société En Allemagne, la loi oblige désormais à promener son chien au moins...

En Allemagne, la loi oblige désormais à promener son chien au moins 1h par jour

From ALL LOVE IS EQUAL series - A photo series representing same sex couples in love from many cultures.

Tandis qu’en Belgique et en France, on avance à petits pas en ce qui concerne le bien-être animal, en Allemagne, une nouvelle loi vient d’être votée, pour le plus grand plaisir des 9,4 millions de chiens du pays. Celle-ci oblige en effet les propriétaires à promener leur chien minimum une heure par jour.

Votre chien, vous l’adorez, c’est un membre de la famille à part entière, vous ne lui feriez jamais de mal… Mais si, en fait, vous le maltraitiez sans le vouloir? Si le temps de balade quotidien nécessaire à l’épanouissement dépend de chaque race, en moyenne, le consensus tourne autour d’une heure de marche en laisse quotidienne minimum, répartie en plusieurs sorties sur la journée pour rompre la monotonie, avec des besoins qui peuvent aller jusqu’à 2h30 de balade en laisse quotidienne pour les chiens de grande race, et certaines races pour lesquelles la promenade ne suffit pas et qui ont besoin de se dépenser en prime. Des besoins qui sont loin d’être atteints dans tous les foyers, peu importe à quel point les chiens y sont aimés, raison pour laquelle Julia Klöckner, Ministre allemande de l’Agriculture, a décidé de modifier la loi.

Lire aussi: On a testé la première plage pour chiens surveillée de Belgique

L’Allemagne montre l’exemple

Chez nos voisins teutons, la possession d’un chien est en effet régie par le Hundeverordnung, et celui-ci comporte désormais une règle supplémentaire, qui intime aux propriétaires de chiens de les promener au minimum une heure par jour, répartie en plusieurs balades quotidiennes. Julia Klöckner a justifié cette décision sur base d’études scientifiques récentes ayant démontré que les chiens ont besoin de contact suffisant avec la nature, d’autres animaux et d’autres personnes pour être heureux, rappelant au passage que les chiens ne sont « pas des peluches » et ont des besoins et des attentes qui doivent être respectés par leurs maîtres. Voilà pour la théorie, mais en pratique, comment s’assurer que la nouvelle loi est respectée? Selon la Ministre de l’Agriculture, ce sera aux autorités des 16 länder allemands de s’en charger. Un travail de taille puisque 19% des ménages allemands ont un chien à la maison.

Lire aussi:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.