Home Lifestyle Société 2018: on ne pourra plus passer le permis dans la langue de...

2018: on ne pourra plus passer le permis dans la langue de son choix

Instructor of driving school giving exam while sitting in car, closeup; Shutterstock ID 563063140; Projectnummer/WBS-nummer: -; Uitgave/Naam lesmethode: -; Redacteur/Traffic manager: -; Anders: -

Jusqu’à présent, il était autorisé de passer le permis de conduire dans la langue de son choix. L’examiné avait même la possibilité de faire appel à un interprète. Mais en 2018, c’est terminé.

Résultat des réformes de la nouvelle année à venir, il sera impossible de passer le permis dans une autre langue que les trois langues nationales ou l’anglais. Dès le 1er janvier 2018, cette réforme sera d’application en Wallonie. À Bruxelles, elle entrera en vigueur au prochain semestre.

Lors de l’examen théorique, vous aurez donc le choix entre le français, le néerlandais, l’allemand ou l’anglais. La possibilité de faire appel à un interprète n’est désormais plus acceptée. En Flandre, depuis le 1er janvier 2017, il n’est possible de passer l’examen théorique qu’en néerlandais.

Concernant l’examen pratique, vous pourrez tout de même faire appel à un interprète.

Outre cette réforme, lors du permis théorique, les infractions graves seront cotées plus sévèrement. Le passage de l’examen pratique en filière libre a également subi des modifications.

Lire aussi:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.