Home Lifestyle Psycho 6 choses à mettre en place si le Coronavirus vous angoisse

6 choses à mettre en place si le Coronavirus vous angoisse

Getty

Toute la journée, nous sommes submergés d’informations sur le Coronavirus, sa progression, les décès, les règles à suivre, etc. Mais confinement oblige, on n’a que ça à penser, ce qui peut créer des angoisses, même inconscientes.

Si l’anxiété vous est malheureusement familière, vous reconnaissez certainement les symptômes. Palpitations, tête qui tourne, insomnie, pensées négatives, hyperactivité (jambes en mouvement perpétuel, se ronger les ongles, etc.), stress irrationnel… L’anxiété se manifeste différemment et à des stades plus ou moins avancés selon chacun.

Le contexte anxiogène n’aide absolument pas à les contrôler. C’est pourquoi il y a certaines choses à mettre en place pour vous protéger.

1

Mettre en sourdine les comptes anxiogènes

Puisque nous sommes en confinement, nous avons tendance à abuser des réseaux sociaux pour rester en contact avec vos proches. De nombreuses personnes partagent toute la journée des informations (souvent fausses) en lien avec le Coronavirus. Ces messages redondants peuvent provoquer un stress constant, souvent inconscient. Pour vous en protéger, mettez ces personnes en sourdine dans votre fil d’actualité. Il suffit de cliquer sur les 3 petits points à côté de son profil.

2

Se couper des écrans

Téléphone en main dès le matin, ordinateur toute la journée pour travailler, série le soir, téléphone avant de dormir, … Pour beaucoup, cette période se résume à regarder des écrans du matin au soir. Un fléau pour notre cerveau! Toute la journée, vous le soumettez à une somme énorme d’informations à traiter. Il n’est dès lors pas étonnant que vous ne parveniez pas à trouver le sommeil. Prenez conscience de ces moments connectés et tentez de les diminuer le plus possible en exerçant une activité manuelle ou physique.

3

Informer ses amis

Tous les matins, vous recevez des messages de vos amis ou de votre famille qui parlent de l’épidémie? Même s’il s’agit d’un mème humoristique, le lien est là et votre cerveau a vite fait la démarche de le rallier à l’anxiété. Même chose avec les groupes Whatsapp qui ne traient que d’une chose: le Coronavirus. N’ayez pas peur de poser des limites et d’informer vos amis que vous prenez un peu de recul avec toutes ces informations.

4

Rester informé intelligemment

S’informer oui. S’informer n’importe comment et H24, un grand NON. Remplir vos pensées de mauvaises nouvelles est une source de stress. Bien sûr, chacun souhaite être tenu au courant de l’actualité. C’est pourquoi il y a certaines règles à respecter. Octroyez-vous des moments d’actualité limités. Par exemple, un quart d’heure le matin et un quart d’heure le soir, et rien entre les deux. Scroller les sites d’actualités toute la journée peut s’avérer très anxiogène sur le long terme.

5

Appeler un proche

Rien de tel que la voix de sa maman pour s’apaiser et se sentir mieux. En temps de confinement, il est vivement conseillé d’appeler vos proches en vidéo pour maintenir un lien social. Lire aussi: Pourquoi c’est important de privilégier les appels vidéo en cette période.

6

Terminer la journée par une activité douce

Nous le faisons toutes, avant de dormir, on checke une dernière fois son téléphone et les réseaux sociaux. Erreur. Pour s’endormir paisiblement et ne pas ressasser pendant des heures, il est vivement conseillé de ne pas scroller sur son téléphone une heure avant de dormir. Autrement dit, lisez un livre, discutez avec votre chat ou terminez un puzzle mais laissez ce satané écran de côté pour votre bien-être.

Lire aussi:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.