Home Lifestyle L’orbiting, la nouvelle tendance malsaine des relations amoureuses

L’orbiting, la nouvelle tendance malsaine des relations amoureuses

Qui dit nouveau phénomène dit nouveau terme. Plus simple que son nom, l' »Orbiting« , c’est la suite malsaine du « Ghosting« , soit une pratique de plus en plus utilisée dans les relations amoureuses. On vous explique!

Les relations amoureuses 2.0

Les réseaux sociaux bouleversent les relations amoureuses; de nouveaux phénomènes ont donc le mérite d’être théorisés! On connaissait le « Ghosting« , soit une fâcheuse technique de rupture consistant du jour au lendemain à ne plus répondre à aucun appel et message d’une personne. Pas sympa? Il y a désormais pire. L' »Orbiting » est LA nouvelle tendance malsaine des relations amoureuses et vous l’avez peut-être déjà vécue.

Lire aussi: FAUT QU’ON PARLE: le stashing ou quand votre homme fait semblant d’être célibataire

L' »Orbiting », un cran plus loin que le « Ghosting »

Le mot a été inventé par Anna Lovine, auteure sur le blog « Man Repeller« . Dans son article, elle raconte avoir rencontré un homme via Tinder (jusque là rien de spécial). Après leur premier rencard, ils se sont rajoutés sur Facebook, Snapchat et Instagram (toujours rien d’étonnant). Mais après le deuxième rendez-vous, l’homme a cessé de répondre à tous ses messages. « J’ai vite compris que c’était fini, mais les jours suivants, j’ai remarqué qu’il regardait chacune de mes stories Instagram et Snapchat et qu’il était souvent parmi les premiers à le faire. » Anna Lovine a donc théorisé ce phénomène étrange qui « n’est pas du « ghosting » mais bien de l' »orbiting » car la personne vous « garde en orbite« .

Lire aussi: Facebook va-t-il devenir le Tinder des relations durables?

Mais pourquoi?

L' »orbiting », c’est donc « stopper net une relation avec quelqu’un en ne répondant plus aux messages mais continuer à l’observer sur les réseaux sociaux« . Le phénomène peut être vécu dans une relation amoureuse mais aussi entre deux amis. Selon Anna Lovine, trois raisons pourraient pousser quelqu’un a agir de la sorte:

  • Théorie 1: l’obligation sociale; comme lorsque vous restez amis sur Facebook avec votre cousin que vous ne voyez qu’à Noël.
  • Théorie 2: l’ignorance; le gars ne sait même pas que vous pouvez savoir qui regarde vos stories.
  • Théorie 3: la peur de manquer quelque chose; la personne n’est peut-être pas prête pour le moment mais préfère garder un œil sur vous « au cas où ». Le fait de vous observer de loin permet d’une manière ou d’une autre de garder un lien avec vous.

Ce n’est pas demain la veille que les relations amoureuses seront un long fleuve tranquille… 

Lire aussi: 

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.