Home Lifestyle Couple Voici la stratégie scientifiquement prouvée à adopter pour se remettre d’une rupture

Voici la stratégie scientifiquement prouvée à adopter pour se remettre d’une rupture

getty images
Woman's hand tearing apart a red heart

Vous êtes en plein chagrin d’amour? Une récente étude américaine révèle une méthode efficace pour guérir d’une rupture. Vous ne perdez rien à l’essayer!

Il n’y a que le temps qui permette vraiment de faire le deuil d’une relation amoureuse mais il existerait des clés pouvant aider à cicatriser plus vite votre petit cœur brisé.

Lire aussi: Selon la science, ce type de rupture est le plus difficile à gérer

Se remettre d’une rupture en 3 étapes

L’étude scientifique, réalisée par des chercheurs de l’université du Missouri-St. Louis, a analysé 24 participants âgés de 20 à 37 ans après une rupture. Tous sortaient d’une relation longue de 2,5 ans en moyenne. Ils ont passés trois tests consécutifs relatés par le magazine Biba.

1

La réévaluation négative

Le test consiste à « proférer des paroles peu flatteuses à l’encontre de son ex ».

2

La réévaluation des sentiments amoureux

Le but de cette étape est « l’acceptation des sentiments éprouvés pour l’ex-partenaire, sans jugement, en lisant avec conviction des citations telles que « Ce n’est pas anormal d’aimer quelqu’un avec qui je ne suis plus en couple » ».

3

La distraction

Pour finir, la personne est encouragée à « penser à des choses positives qui ne sont pas en lien avec l’ex ».

Verdict

Après les tests, les scientifiques ont soumis un questionnaire aux participants et leur ont montré des photos de leur ex. Ils ont évalué leurs émotions avec un électroencéphalogramme. Résultat: les trois expériences de l’étude avaient permis de  « réduire significativement les réactions émotionnelles des cœurs brisés lorsqu’ils ont été confrontés aux photos de leur amour perdu ».

Les deux dernières étapes (la réévaluation négative et la distraction) se sont avérées particulièrement efficaces. « La première a en effet permis de réduire l’intensité des sentiments amoureux bien qu’elle ait fait culpabiliser les participants, et la seconde, leur a permis de se sentir plus heureux » peut-on lire dans Biba. L’auteure de l’étude, Sandra Langeslag, a expliqué au site The Independent : « La distraction est une forme d’évitement, dont l’efficacité pour réduire le temps de cicatrisation a déjà été prouvée ».

Moralité: au lieu de pleurer votre ex en écoutant des chansons tristes, sortez votre nez dehors et distrayez-vous!

Lire aussi:

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.