Home Lifestyle Couple Le mariage déstructuré, la tendance qui réduit le stress et le budget

Le mariage déstructuré, la tendance qui réduit le stress et le budget

Qui a dit qu’un mariage devait forcément se composer d’une seule réception, chère et stressante à organiser qui plus est? De l’autre côté de l’Atlantique, la nouvelle tendance wedding est au mariage déstructuré, et on a bien envie de l’imiter…

D’abord, il y a la liste des invités, longue et pénible à établir pour ne vexer personne. Le plan de table, aux airs de partie de Stratego, entre les invités qui s’adorent et ceux qui ne peuvent même pas se parler poliment le temps d’un repas. Et puis le budget, qui n’en finit pas d’augmenter, alors même que la qualité des services obtenus ne semble pas toujours forcément suivre… La solution trouvée par de plus en plus de mariés aux Etats-Unis pour changer la donne et faire de leur mariage l’événement heureux, apaisé et pas ruineux qu’il devrait être? Opter pour un mariage destructuré.

Prolonger le plaisir

Le principe: pourquoi opter pour un seul événement cher et stressant alors qu’il est tout à fait possible de diviser les célébrations en plusieurs petites occasions, avec le bénéfice ajouté que de la sorte, il n’y a pas un mais bien plusieurs jours J et que les réjouissances s’inscrivent sur la durée. Un parti pris notamment adopté par Brian Schaefer et Stephen Mack, un couple de New-Yorkais qui ont opté pour douze réceptions intimes plutôt qu’un grand mariage, décision motivée en grande partie par le fait que Stephen est relativement timide, et aurait détesté être le centre de l’attention durant toute une journée, avec des centaines de regards braqués sur lui.

Peu importe à quel point on essayait de réduire la liste des invités, on n’en avait jamais moins de 100. Un jour, on était en train de stresser sur l’organisation quand Stephen m’a dit que de toute façon, ce qui lui plaisait à lui, c’était les dîners intimes en famille ou entre amis. Et c’est exactement ce qu’on a décidé d’organiser »

Douze repas festifs, du brunch en famille au resto avec cocktails entre amis de l’université en passant par le lunch avec les collègues: Stephen et Brian ont célébré leur mariage avec tous ceux qu’ils comptaient y inviter, mais séparément, en petits comités.

Au début, on ne savait  pas si ce serait un succès, d’autant que toutes ces célébrations étaient étalées sur une période de 6 mois, mais au final, cela s’est avéré être une manière parfaite, pas du tout stressante et beaucoup plus économique de célébrer notre union »

Selon leurs calculs, Stephen et Brian ont ainsi dépensé un tiers seulement du budget moyen des mariages new-yorkais, et ainsi qu’ils l’expliquent avec enthousiasme, l’addition peut être encore plus modeste puisque le mariage déstructuré s’adapte totalement aux envies des couples qui l’organisent. En ce qui les concerne, ils ont sélectionné douze dates et lieux, et proposé à leurs proches de s’inscrire au créneau qui leur convenait le mieux, avec une limite de 20 invités maximum par événement. « Comme ça, on a vraiment pu profiter de leur présence, et ne pas parler en courant d’air à tout le monde ». Une idée à suggérer à votre moitié à l’approche du grand jour? Plus il y a de jours J, plus on rit!

Lire aussi:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.