Home Lifestyle Célibataire, sans enfant et heureuse: le témoignage à lire de Garance Doré

Célibataire, sans enfant et heureuse: le témoignage à lire de Garance Doré

Garance Doré
Garance Doré

À 43 ans, Garance Doré vient de mettre fin à sa relation avec son chéri. Mais surtout ne la regardez pas avec votre regard condescendant! Dans un témoignage poignant « The New Chapter« , elle nous parle du célibat joyeux.

Pauvre célibataire

« Il y a quatre semaines de cela, Chris et moi, on s’est séparés. Je ne vais pas vous parler du pourquoi, vu que je ne suis pas la seule personne concernée (…) mais par contre, j’ai des millions d’observations sur ce que c’est de se séparer à un moment aussi crucial de la vie. Ouais. Quarante-trois ans, c’est un moment d’une crucialité particulièrement sauvage. » C’est avec ces mots que la blogueuse mode Garance Doré commence son témoignage, intitulé « The New Chapter« . La femme d’affaires abordera dans un premier temps les réactions de son entourage face à la nouvelle. « Tu vas trouver un nouveau mec en une seconde. Allez hop au suivant. On te trouve un mec. », « J’ai appris pour toi et Chris. Ça m’a fait tellement mal au cœur.  » La quinquagénaire a beau être « heureuse » de cette rupture, personne ne peut (ou ne veut) la croire. Pas étonnant, dans notre société pour être heureux, il faut être amoureux. À la limite, si vous avez 25 ans et que vous êtes célibataire, ça passe. Mais être célibataire à 43 ans, c’est juste être en marge du schéma standard et donc forcément être malheureux.

Lire aussi: Garance Doré publie une lettre sur la pression de devenir mère

La solitude

Ensuite, elle abordera cette condescendance qu’ont les gens envers les femmes célibataires. « Ce petit regard de côté que l’on donne à ces gens dont le malheur perçu nous rassure sur notre vie ? Ces gens qui nous font peur parce qu’ils vivent les choses qui nous effrayent le plus dans la vie ? Je le sais, car moi-même je suis en train de vivre l’une des choses qui m’effrayait le plus dans la vie. Être seule. Je n’ai jamais été seule. Je pense que j’avais bien trop peur du vide en moi. » Mais maintenant qu’elle expérimente la solitude, la blogueuse mode se rend compte que ce n’est pas si mal. Et puis surtout, est-ce mieux d’être bien mais seule ou mal mais en couple? Comme Garance Doré le souligne si bien, on connaît tellement de personnes qui ont « la vie parfaite » et qui sont malheureuses. « On a vu tous ces faux-semblants. Ces conneries que l’on nous raconte sur la vie et que, sans savoir, on perpétue à l’éternité. Cette idée que le bonheur, c’est une maison parfaite, un mari parfait et deux enfants parfaits. Et un métier glamour. Avec un équilibre parfait entre travail et vie professionnelle. »

Lire aussi: Le poignant témoignage de la blogueuse Garance Doré sur sa dépression

La rupture heureuse

Au fond, pourquoi on ne pourrait tout simplement pas aborder la rupture sous un autre angle? À la place de voir la rupture comme un échec pourquoi ça ne pourrait pas être un moment de bonheur? Et pourquoi est-ce qu’on ne pourrait pas être heureux en étant célibataire? C’est autant de questions que Garance Doré évoque. Celles-ci tendent de nous faire changer notre regard si condescendant sur les célibataires. « Une rupture peut être un grand moment de découverte et d’amour de soi. La tristesse est une émotion aussi belle, aussi profonde, et aussi importante à vivre que la joie. On peut être merveilleusement heureuse, seule et sans enfant. On peut « tout avoir » et être misérable. »

Le témoignage de Garance Doré est à lire en intégralité ici

Lire aussi: 

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.