Home Food L’impact tout sauf appétissant du COVID sur les pizzerias belges

L’impact tout sauf appétissant du COVID sur les pizzerias belges

Photo taken in Schwäbisch Hall, Germany

Et si, en plus de mettre à mal l’humanité, le COVID venait à bout des pizzerias? La nouvelle, relayée par la DH, a de quoi couper l’appétit. Et pourtant, le quotidien l’affirme: les pizzas ne font plus recette.

“La pizza se déguste, mais aujourd’hui, elle n’a plus le même goût pour les restaurateurs du pays. Les avis suivent, en majorité, la même direction : les affaires ne sont pas bonnes. Confinement ou pas, les commandes ont baissé”. Dès l’introduction, l’article, publié par l’antenne luxembourgeoise de la DH, a de quoi faire paniquer les accros à la pizza. Masque, gestes barrières, confinement… Il faut ce qu’il faut, mais s’en prendre aux pizzerias? Il y a des limites à ne pas franchir. Et pourtant, ainsi que le confie René Collin, patron de plusieurs pizzerias entre Libramont et Neufchâteau, “aujourd’hui, je peine à atteindre 5% de notre chiffre d’affaires mensuel. Les gens ont peur, c’est la phobie d’attraper le virus qui les paralysent (…) Et les livraisons à domicile ne peuvent pas sauver les apparences”. Vers la fin programmée des pizzerias belges? Pas s’il faut en croire… la DH, toujours, qui le même jour, publiait un autre article intitulé “La pizza, reine de l’ère Covid”.

Basta pour les pizzerias?

C’est que les pizzerias n’ont pas attendu le confinement pour se lancer dans les livraisons et l’emporter, loin de là, et selon Vincent Schmidt, cela leur aurait délicieusement réussi ces derniers mois. “Jusqu’à 60% de livraisons en plus durant le confinement et une tendance qui se répète” affirme-t-il ainsi. Alors, informations discordantes au sein de la rédaction, ou bien simplement une malédiction confinée au Luxembourg belge? Affaire à suivre, de préférence, avec une part de pizz’.

Lire aussi: 

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.