Home Culture Livres Flair Book Club: « Une étincelle de vie », roman passionnant sur fond d’avortement

Flair Book Club: « Une étincelle de vie », roman passionnant sur fond d’avortement

Parce que chez Flair, on adore tout partager avec nos lectrices,  on a créé la rubrique « Flair Book Club » où l’on vous fait part de nos coups de cœur littéraires. Aujourd’hui, on vous parle de «Une étincelle de vie», la dernière pépite signée Jodi Picoult, reine incontestée du roman judiciaire US.

Le résumé

Alors qu’il célèbre son quarantième anniversaire au poste de police, Hugh McElroy, un négociateur de crise, est appelé sur le site d’une prise d’otages. Une heure plus tôt, un homme armé a fait irruption dans une clinique et a ouvert le feu, faisant plusieurs victimes. Il devient vite évident que le forcené a délibérément ciblé le dernier établissement de santé du Mississippi à pratiquer l’avortement.

La situation s’avère délicate ; elle devient cauchemardesque quand Hugh apprend que sa fille unique âgée de quinze ans se trouve à l’intérieur du bâtiment. Mais que fait-elle là ?

Dans le Nord de l’État, une adolescente se réveille dans un lit d’hôpital. Un policier en faction garde l’entrée de sa chambre et une avocate se tient à son chevet. Beth a dix-sept ans et ne comprend pas ce qu’il lui arrive. Ayant dépassé le délai légal, elle a avorté par ses propres moyens en commandant des médicaments sur Internet. Hospitalisée à la suite d’une hémorragie, elle apprend quelques heures plus tard sa mise en examen. Pourrait-elle être condamnée pour meurtre ? La question de l’avortement, plus que jamais sensible aux États-Unis, est au cœur du nouveau livre de Jodi Picoult.

Pourquoi on aime

Il faut qu’on vous l’avoue: on adore les romans de Jodi Picoult. Journaliste judiciaire de formation, l’auteure originaire de Long Island, aux Etats-Unis, sait comme personne manier suspense, intrigue et rebondissement sur fond d’affaires judiciaires, pour un résultat qui capture les lecteurs dès la première page. Ces dernières années, elle a recentré ses romans pour coller à l’actualité, et après l’excellent « Mille Petit Riens », chronique de la montée du racisme aux Etats-Unis, cette fois, elle s’attaque à la situation préoccupante de l’avortement dans son pays d’origine.

En se concentrant sur deux adolescentes en pleine détresse, Jodi Picoult choisit le parti pris marquant de rappeler que l’avortement n’est jamais une « partie de plaisir » mais bien une question de vie ou de mort, et que loin de l’image des écervelées qui « utilisent l’avortement à la place de la pilule », cette décision difficile a des répercussions immenses pour celles qui la prennent.

Alors qu’outre-Atlantique, les mesures anti-avortement se multiplient et que l’IVG pourrait bientôt être interdite dès 6 semaines de grossesse dans plusieurs parties du pays, « Une étincelle de vie » est plus nécessaire que jamais, et captive d’emblée. Quelle que soit votre opinion sur l’IVG, vous ne sortirez pas indemne de la lecture du roman, et il y a de fortes chances pour que vous fonciez acheter d’autres livres de Jodi Picoult dès que vous aurez terminé celui-ci.

Lire aussi:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.