Home Culture Livres Flair Book Club: « Quand j’avais ton âge », la BD émouvante qui invite...

Flair Book Club: « Quand j’avais ton âge », la BD émouvante qui invite au bonheur

Parce que chez Flair, on adore tout partager avec nos lectrices, on a créé la rubrique « Flair Book Club » où l’on parle de nos coups de cœur littéraires. Ce coup-ci, on vous parle de « Quand j’avais ton âge », l’histoire d’une grand-mère en deuil et de sa petite-fille paumée, et de comment malgré les différences, elles vont se rapprocher et s’entraider.

Le résumé

Lili, la vingtaine, chante dans un groupe de rock et sort avec Johannes. Si elle doute de cette relation et galère à trouver un boulet sérieux, elle essaie tout de même de donner le change, surtout auprès de sa grand-mère, Rosalie, qui vient de perdre son mari et a beaucoup de mal à surmonter son deuil. Petit à petit, les deux femmes se rapprochent, échangent sur leurs expériences avec les hommes, tentent d’aller de l’avant malgré les difficultés quotidiennes, les peines et les trahisons. Malgré leur différence d’âge, elles vont réapprendre ensemble à faire confiance et à aimer.

Pourquoi on aime

L’auteur, Katja Klengel, a étudié les Beaux-Arts à Dresde, et s’est inspirée de sa propre histoire familiale pour créer « Quand j’avais ton âge ». Et ça se ressent, tant les pages débordent d’émotion. Nul besoin d’être une apprentie punkette comme Lili ou d’avoir l’âge de Rosalie pour se reconnaître dans ces personnages. Leurs doutes, leurs angoisses et leurs chagrins font écho aux nôtre, et l’amour qui les unit malgré l’âge et les différences est particulièrement touchant. On se plonge dans le récit, on se passionne pour les trajectoires de ses deux héroïnes, et quand on referme la BD, on a de nouveau envie de croire au bonheur et à l’amour, peu importe l’état d’esprit dans lequel on a commencé la lecture. Le trait de crayon de Katia Klengel est affûté, mais son plus joli talent est peut-être celui de savoir comment faire chaud au coeur de ses lecteurs. D’ailleurs, quand on a fini la BD, on la prête à mamie pour qu’elle en profite aussi!

Lire aussi: 
Flair Book Club: « Le Cactus », un roman délicieusement piquant
Flair Book Club: 5 romans vraiment haletants
Flair Book Club: « Sécurité », le roman impossible à poser avant de l’avoir terminé

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.