Home Culture Livres Flair Book Club: nos 7 coups de coeur lecture de novembre

Flair Book Club: nos 7 coups de coeur lecture de novembre

Entre reconfinement, fermeture temporaire de nos adresses préférées et journées qui raccourcissent à vue d’oeil, ce mois de novembre 2020 aura au moins eu un bénéfice pour le Flair Book Club: nous offrir l’opportunité de lire plus que jamais. Entre beaux livres, romans historiques et thrillers haletants, gros plan sur nos 7 derniers coups de coeur lecture.

Bonus ajouté: il y en a (vraiment) pour tous les goûts, le vôtre, mais aussi ceux de vos proches. Alerte bons livres sous le sapin…

5 / 7
“Avoue que t’en meurs d’envie” – Kristen Roupenian
“Poison Florilegium”, Annalena McAfee
“Tout va bien”, Nina LaCour
“L’invitation à la valse”, Rosamond Lehmann
“Reines de Sang”, Philippa Gregory
“Corée du Nord”, Stéphan Gladieu
“Quelques battements de coeur”, Emily Elgar
“Avoue que t’en meurs d’envie” – Kristen Roupenian
“Avoue que t’en meurs d’envie” – Kristen Roupenian

Le résumé: Un couple bien sous tous rapports héberge un ami qui tente d’échapper à une relation toxique – pour mieux sombrer dans une autre que personne n’avait vue venir et qui le détruira. Une célibataire sceptique qui suit la recette d’un vieux grimoire pour trouver l’amour est dépassée par l’apparition d’un homme parfait dans sa cave. L’anniversaire d’une petite fille inquiétante prend une tournure dramatique après qu’elle ait “souhaité ” le mal. Une jeune femme se retrouve au lit avec un homme qu’elle a rencontré peu de temps auparavant et se demande s’il ne s’agit pas d’un psychopathe déguisé en “mec à chats “…

Kristen Roupenian plonge dans nos fantasmes et délires à travers douze nouvelles qui explorent avec une écriture très réaliste et un humour impitoyable et souvent sombre les relations humaines.

En 3 mots-clés:

#captivant #atypique #ironie

Parfait pour: Les amatrices d’une lecture coup de poing, mêlant réalisme et humour noir pour un résultat passionnant, qui fait grincer des dents et tourner les pages à toute vitesse. Véritable OVNI littéraire, ce recueil de nouvelles évoque un lointain cousin cynique de Roald Dahl pour les twists inattendus, et le double encore plus grinçant de David Sedaris. Un vrai coup de coeur!

“Poison Florilegium”, Annalena McAfee
“Poison Florilegium”, Annalena McAfee

Le résumé: À la fin des années 1970, Eve Laing, jeune peintre talentueuse, débarque à New York avec la ferme intention de devenir la prochaine Andy Warhol. Débordante d’énergie, elle fréquente les soirées enfiévrées du Lower East Side et les concerts punk, découvre les drogues, les amitiés intenses et l’amour libre. Des décennies plus tard, il ne reste plus grand-chose de cette folle liberté et de ce chaos créatif. À presque soixante ans, Eve s’ennuie dans sa belle maison londonienne auprès de son mari Kristof et de son petit-fils. Bien décidée à prouver au monde qu’elle est toujours une grande artiste, elle se lance dans son ultime chef-d’œuvre, une peinture monumentale intitulée Poison Florilegium.

Aidée par son nouvel assistant Luka, un jeune homme à la beauté troublante et au comportement presque trop parfait, Eve retrouve enfin l’exaltation du processus créatif et se sent revivre. Mais, de plus en plus obsédée par son travail, elle ne va pas tarder à perdre pied…

En 3 mots-clés:

#art #thriller #satire

Parfait pour: Ceux et celles qui se délectent autant de l’histoire que de l’écriture, et qui savoureront celle, intelligente et élégante, d’Annalena McAfee, magistralement traduite par Sarah Tardy. Au croisement du thriller et de la satire du monde de l’art, ce roman intelligent et émouvant dresse le portrait d’une femme au bord du gouffre et nous fait chavirer avec elle. Si vous cherchiez un cadeau malin à offrir sous le sapin, ne cherchez plus, vous l’avez trouvé.

“Tout va bien”, Nina LaCour
“Tout va bien”, Nina LaCour

Le résumé: Marin n’a plus reparlé à personne de son ancienne vie, du jour où elle est partie sans regarder derrière elle. Personne ne connaît la vérité sur les dernières semaines qu’elle a passées au lycée. Pas même sa meilleure amie, Mabel. À des centaines de kilomètres de la côte Ouest californienne, dans son université new-yorkaise, la vie de Marin est une lutte de chaque instant pour oublier la tragédie qui lui a fait perdre son grand-père, sa seule famille.

Des mois plus tard, enfermée seule dans sa résidence universitaire pour les vacances d’hiver, elle attend. Mabel vient lui rendre visite, et Marin sera bien obligée d’affronter les non-dits et le mur de solitude et de tristesse dans lequel elle a enfermé son cœur…

En 3 mots-clés:

#famille #acceptationdesoi #amitiéamoureuse

Parfait pour: D’une écriture juste et enlevée, Nina LaCour nous raconte l’histoire d’une jeune fille qui se cherche, tout en ayant peur de se trouver, et des balbutiements de l’amour quand il vient se mêler à l’amitié. Sur fond de drame familial, ce roman initiatique touchant se lit à toute vitesse, nous offrant un retour doux-amer en adolescence au gré de ses pages. L’adaptation Netflix n’a pas encore été annoncée, mais ça ne saurait tarder…

“L’invitation à la valse”, Rosamond Lehmann
“L’invitation à la valse”, Rosamond Lehmann

Le résumé: Un cahier pour écrire son journal intime, un chérubin de porcelaine, un billet de dix shillings et un long ruban de soie, tels sont les cadeaux qu’Olivia Curtis reçoit le jour de son dix-septième anniversaire. Le ruban de soie, surtout, la comble de joie, car elle est sur le point d’assister à son tout premier bal chez lord et lady Spencer. Un événement aussi excitant que terrifiant pour la douce et timide débutante… Parfaite évocation de la bourgeoisie anglaise avec ses vastes demeures remplies de vieilles ladies et d’oncles excentriques, ses parties de campagne et ses robes en mousseline, ce roman est aussi le portrait tendrement féministe d’une jeune fille sur le point d’entrer dans l’âge adulte.

En 3 mots-clés:

#vintage #féminisme #bourgeoisie

Parfait pour: Les inconditionnel.le.s de “Downton Abbey”, qui retrouveront ici l’ambiance feutrée, chargée de tension, des demeures bourgeoises anglaises. Mais aussi toutes celles qui ont dévoré les histoires de La Comtesse de Ségur enfant et découvriront ici avec joie leur pendant adulte, écrit avec finesse et féministe l’air de ne pas y toucher.

“Reines de Sang”, Philippa Gregory
“Reines de Sang”, Philippa Gregory

Le résumé: Jane, Catherine et Mary Grey sont trois sœurs qui ne souhaitent rien d’autre que profiter des beautés de ce monde, de leur jeunesse, et de trouver l’amour. Mais leur héritage royal fait d’elles des cibles aux yeux de leurs cousines  : Marie et Élisabeth qui se partageront successivement la couronne d’Angleterre et redoutent plus que tout de la perdre. Chacune d’entre elles est cependant déterminée à prendre les rênes de leur propre destin pour être la dernière Tudor même si cela signifie risquer sa vie et vivre ses derniers instants à la Tour de Londres. Dans ce jeu de pouvoir, qui sera la dernière Tudor  ?

En 3 mots-clés:

#Histoire #Angleterre #intrigue

Parfait pour: Les accros aux histoires qui parlent d’Histoire, forcément, mais pas que, car ce roman historique rudement bien écrit est aussi riche en suspense et en intrigue, et nous instruit l’air de ne pas y toucher. Pas surprenant qu’il ait remporté le Grand Prix du Roman Historique 2020 et déjà séduit des milliers de lecteurs et lectrices dans la foulée… Vous ne verrez jamais plus la famille royale britannique de la même manière.

“Corée du Nord”, Stéphan Gladieu
“Corée du Nord”, Stéphan Gladieu

Le résumé: Après un demi-siècle d’existence, la Corée du Nord est l’un des pays les plus haïs au monde, mais aussi l’un des plus méconnus. À l’évidence, la radicalité de ce paradoxe cache une réalité plus complexe que ce qu’il nous est donné à voir : guerre, famine, dissidents, programme nucléaire, parades et défilés militaires… Suivi, encadré, accompagné pas à pas tout au long de son séjour en Corée du Nord, Stéphan Gladieu invente un espace de liberté à l’intérieur du cadre qui lui est imposé. L’existence de cette série photographique dépend intimement de la relation que le photographe a su nouer avec ses hôtes. En choisissant le portrait-miroir, souvent cadré de pied, qui requiert une pose frontale et un regard direct, Stéphan Gladieu s’est rapproché de l’image de propagande et a rendu sa démarche si ce n’est familière, du moins compréhensible aux Nord-Coréens.

En 3 mots-clés:

#voyage #dépaysement #anthropologie

Parfait pour: “Cette série nous renverra sans doute en partie notre représentation, mais elle nous permettra peut-être aussi de voir les Nord-Coréens à travers leurs propres yeux” promet Actes Sud, qui édite ce beau livre, au croisement de l’objet d’art et du livre d’anthropologie. Dépaysant au possible, “Corée du Nord” nous fait voyager sans bouger de notre canapé (très #COVIDfriendly) et on en prend plein les yeux à la découverte de ce pays méconnu et inaccessible. Un très joli cadeau pour tou.te.s les curieu.x.ses cultivé.e.s.

“Quelques battements de coeur”, Emily Elgar
“Quelques battements de coeur”, Emily Elgar

Le résumé: La petite ville d’Ashford, en Cornouailles, est sous le choc : qui a pu assassiner Meg Nichols, mère célibataire et courageuse aimée de tous ? Pire encore, quel monstre a pu kidnapper Grace, sa fille lourdement handicapée, sans même emporter les médicaments qui maintiennent l’adolescente en vie ? Alors que tout le village cherche la jeune fille, que la police se lance à la poursuite du père, réputé violent, Jon Katrin, journaliste local, s’interroge : quelque chose ne colle pas dans l’histoire de cette famille, mais quoi ? Aidé de Cara, l’amie d’enfance de Grace, Jon va peu à peu découvrir les drames, les mensonges et les inavouables secrets de cette mère et de sa fille, que chacun pensait exemplaires. Car, à bien y regarder, qui connaissait vraiment les Nichols ?

En 3 mots-clés:

#suspense #secrets #mensonges

Parfait pour: Ceux et celles qui aiment les thrillers malins, façon roman à énigmes plutôt que roman de gare, et qui trouveront ici un livre d’autant plus addictif qu’il est inspiré de faits réels, ce qui rend sa lecture encore plus haletante. Entre relations mère-fille passées à la loupe et mensonges à la chaîne, “Quelques battements de coeur” parvient à maintenir le suspense jusqu’à ses dernières pages.

Encore plus d’idées lecture: