Home Culture Livres Flair Book Club: « Bordeterre » de Julia Thévenot, un roman fantastique...

Flair Book Club: « Bordeterre » de Julia Thévenot, un roman fantastique dans tous les sens du terme

Depuis que vous avez lu et relu, ou vu et revu « Harry Potter », vous rêvez d’une nouvelle aventure fantastique avec laquelle vibrer ? Ne cherchez plus, plongez dans « Bordeterre », le premier roman de Julia Thévenot!

Le résumé

Inès n’a que 12 ans, mais c’est toujours elle qui défend son beau gosse de grand frère, Tristan, autiste. Un jour, en courant derrière leur chien, ils basculent dans un univers parallèle : Bordeterre. Dans cette ville perchée entre deux plans de réalité, des châtelains vivent dans le luxe, alors que le reste de la ville trime jour et nuit pour survivre. On y pratique la magie en chantant à l’aide de pierres venues d’un mystérieux lac sombre. Et d’étranges créatures assurent la sécurité des plus privilégiés…

Et en 3 mots-clés ?

#fantastique

#mondeparallèle

#magie

Pourquoi on a aimé

Quelle merveille de découvrir un livre pareil en plein (dé)confinement ! Évasion garantie tout au long des 536 pages de ce roman Young Adult. On vibre avec les personnages profonds, atypiques et modernes créés par Julia Thévenot. On découvre en même temps qu’eux l’univers incroyable et fascinant de Bordeterre. Les créatures mystérieuses, surtout, font jouer à fond notre imagination, tant elles sont novatrices. Et les fantaisies de Bordeterre deviennent pour nous, au fil des pages, aussi réelles et tangibles qu’ont pu le devenir celles de Poudlard. Comme la magie se chante, on en ressent le rythme au fil de l’écriture. Chiche qu’à la fin du roman, vous aurez envie de saluer vos amis comme là-bas : « Que la terre te soutienne ! ».

À qui ça va plaire ?

Aux fans d’univers fantastiques, qui ont rêvé en secret d’entrer à Poudlard… et fantasmé sur la froideur de Malfoy. Et à toutes celles qui aiment les héroïnes culottées, les audacieuses, les effrontées.

« Bordeterre » est le premier roman de Julia Thévenot, assistante d’édition chez Sarbacane, où l’ouvrage est paru. On y retrouve également le roman de la jeune belge Aylin Manço,« Ogresse » paru lui aussi juste avant le confinement et pour lequel on avait aussi eu un coup de cœur (découvrez notre critique). La période est difficile pour les auteurs en cette période de crise. Soutenez-les en vous offrant un beau moment d’évasion !

Découvrez aussi dans le Flair Book Club :

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.