Home Culture Livres Flair Book Club: « À moi la nuit, toi le jour », une coloc’...

Flair Book Club: « À moi la nuit, toi le jour », une coloc’ loufoque et romantique à souhait

Oubliez tout ce que vous pensez savoir sur (l’enfer de) la colocation: dans « À moi la nuit, toi le jour », Beth O’Leary se sert d’un appartement minuscule et d’un arrangement tout sauf orthodoxe pour imaginer une histoire d’amour tendre et rafraîchissante. Un vrai coup de coeur, qui séduit dès les premières pages.

Le résumé

Tiffany et Leon partagent un appartement.
Tiffany et Leon partagent un lit.
Tiffany et Leon ne se sont jamais rencontrés.

Tiffany Moore a désespérément besoin d’un logement pas cher. Leon Twomey travaille de nuit et a absolument besoin d’argent. Leurs amis respectifs pensent qu’ils sont complètement fous, mais aux grands maux les grands remèdes :  pourquoi ne pas tout simplement partager un appartement, même s’ils ne se connaissent pas ? Leon habite le studio le jour de 9 heures à 18 heures, Tiffany le reste du temps. Mais entre les ex un peu fous, les clients exigeants, un frère emprisonné à tort et, bien sûr, le fait qu’ils ne se sont jamais rencontrés, ils vont découvrir que pour avoir un foyer harmonieux, il vaut mieux ne pas s’en tenir aux règles et suivre son coeur…

Et en 3 mots-clés?

#Colocation

#Destin

#Coupdefoudre

Pourquoi on a aimé

« Ils ne se sont jamais vus en personne et pourtant, peu à peu, ils vont tomber amoureux »: de « Coup de foudre à Seattle » à « Une Bouteille à la Mer », les films des années 90 ont exploité le filon à l’envi, réussissant à faire palpiter notre coeur d’artichaut à chaque fois… Et des années plus tard, quand Beth O’Leary s’empare de la technique pour « À moi la nuit, toi le jour », cette dernière n’a pas pris une ride et se révèle toujours aussi séduisante. D’autant que Tiffy et Leon, ses personnages, sont franchement attachants.

Tel que Beth le décrit, difficile de ne pas imaginer Leon sous les traits de l’acteur Jesse Jackson (et de rêver avoir un colocataire semblable…) tandis que Tiffy, avec ses petites manies, son job sous-payé et son ex pénible, a un peu de chacune d’entre nous en elle. Identification garantie, donc, ce qui rend la lecture de cette romance bien ficelée encore plus agréable. On a beau savoir comment l’histoire va finir avant même d’avoir entamé la lecture du livre, comme toute bonne comédie romantique réussie, « À moi la nuit, toi le jour » parvient tout de même à nous garder en haleine, d’autant que Beth O’Leary a eu l’intelligence de développer d’autres histoires tout aussi intéressantes en marge de celle qui se noue entre Tiffy et Leon. Un livre tendre et touchant qui fait du bien.

À qui ça va plaire?

Aux inconditionnelles des comédies romantiques, à celles qui ont bien besoin de se rappeler qu’après la pluie vient le beau temps (oui, même quand on cumule ex de l’enfer et salaire de misère), aux coeurs d’artichaut et aux nostalgiques des films des 90s.

Lire aussi: 

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.