Home Culture FAUT QU’ON REGARDE: « GROSSE », un film percutant qui dénonce la grossophobie

FAUT QU’ON REGARDE: « GROSSE », un film percutant qui dénonce la grossophobie

Grosse
Film GROSSE

« GROSSE » est un film pédagogique visant à mettre fin aux discriminations que les personnes grosses subissent au quotidien. Sur base de témoignages réels, la bande-annonce est bouleversante.

En Belgique, chez les jeunes de 3 à 17 ans, 15% sont en surpoids et 5% souffrent d’obésité. De 2004 à 2014, la proportion de la population âgée de 15 à 64 ans présentant un tour de taille trop élevé est passé de 25 à 34%. Parallèlement à ces chiffres, la grossophobie est toujours bien là et loin d’avoir disparue. Malgré des mouvements comme le body positivism prônant l’acceptation de tous, les personnes en surpoids sont encore et toujours victimes de discriminations et de violences.

Lire aussi: #AugustAdipose: internet dessine pour combattre la grossophobie

Un film à voir et à partager

Pour tenter d’y mettre fin et d’éveiller les consciences, le youtubeur Maxime Ginolin en collaboration avec Fedmind (plateforme digitale d’accompagnement et de prévention de l’obésité) ont réalisé un moyen long métrage. «  »GROSSE » nous relate l’enfance d’une femme, puis son parcours de jeune adulte: entre moqueries écolières, regard parental malveillant et violences médicales » définit Maxim Ginolin sur sa page Facebook. « GROSSE » a l’ambition de devenir un mouvement pour lutter contre les stéréotypes, la grossophobie, les idées reçues!

Lire aussi: Je suis grosse et donc? On a écouté le podcast qui parle de la grossophobie

Une bande-annonce choc

Cette fiction inspirée de témoignages de vraies victimes sera disponible à partir du 21 décembre 2018 sur les réseaux sociaux. Découvrez la bande-annonce poignante en attendant.

Lire aussi:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.