Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
Les Jacqueries - ©Les Jacqueries

Ce week-end, ne manquez pas Les Jacqueries, un festival 100% brusseleir

Manon de Meersman

Les 24 et 25 septembre, le Quartier Saint-Jacques, au cœur de la capitale, vivra au rythme des « Jacqueries ». Deux jours de concerts, d’animations et de spectacles de rue dans les « strotches » et commerces.

Crieurs, jongleurs, magiciens, musiciens, comédiens… attendent les Brusseleir d’ici et d’ailleurs pour leur faire (re)découvrir leur ville et son indéfinissable Bruxellitude. Organisée par l’Association du Quartier Saint-Jacques et Mistral Event avec le soutien de la Ville de Bruxelles, cette seconde édition des Jacqueries proposera, entre autres nouveautés, des balades contées à la découverte du quartier. Waar is dat feestje ? Et bien, daar is dat feestje !

Lire aussi: Lightopia: le plus grand festival de lanternes et de lumières arrive à Bruxelles

Un week-end rempli d’activités

« Bienvenue chez vous ! » C’est avec ces mots que les Jacqueries invitent petits et grands à profiter, gratuitement et au gré de leurs envies, d’un long week-end de musique, d’humour et de poésie. Au programme, des animations, des spectacles, des balades contées dans les rues... En flânant, le public tombera nez à nez avec une fanfare, des bulles de savon géantes, des jongleurs, des magiciens, des échassiers, ou encore des comédiens. Comme les agents moustachus Zeiven n’Alf et Sept et D’mi, tout droit sortis de l’univers de Quick et Flupke.

Nouveauté cette année : des conteurs guideront les visiteurs à travers les ruelles (« strotches ») et les siècles. Des concerts et des animations sont également prévus dans les bars et les commerces du quartier, ainsi qu’un bal folk en pleine rue du midi, et deux moments incontournables à la Vieille Halle au Blés : un concert de la jeune chanteuse belgo-turque Maya Nashoba, et une rediffusion sur grand écran des Adieux de Jacques Brel à l’Olympia. Sans oublier une expo photo d’Eric Ostermann, et l’historien Roel Jacobs qui racontera, avec sa gouaille et son brusseleir, des anecdotes du quartier autour d’une bonne bière.

Aimer Bruxelles encore et encore

A l’origine de l’événement, la rencontre de deux associations amoureuses du centre-ville, l’asbl Quartier Saint-Jacques et Mistral Event, avec une envie partagée « d’offrir une fête dans les ruelles pour redonner l’amour de Bruxelles aux Bruxellois ». « Notre association regroupe des habitants et des commerçants qui souhaitent améliorer leur quotidien et créer du lien », explique Pascale De Jonckheere, de l’asbl Quartier Saint-Jacques. « Ce que nous voulons, c’est donner du rayonnement à notre quartier, à travers une fête qui reflète bien son identité. » Une identité empreinte de « Bruxellitude », selon Christian Middagh, de Mistral Event:

Si on veut redonner l’amour de notre ville, il faut revenir à nos fondamentaux. Bruxelles est une ville accueillante, inclusive, foisonnante. On a le cœur qui bat pour les mêmes choses : la Bruxellitude, c’est la goguenardise, le bien vivre, l’humour décalé, la zwanze, la bienveillance et l’ouverture d’esprit. Un certain goût pour les caricoles et les chemins de traverse, pour refaire le monde autour d’une bière…

 
Cette envie de faire redescendre les Bruxellois dans le centre et de faire connaître son dynamisme, la Ville de Bruxelles la partage pleinement. « A travers cette initiative qui permet de soutenir le secteur économique, la Ville souhaite faire redécouvrir le centre historique et la qualité de ses commerces », indique Fabian Maingain, échevin des Affaires économiques de la Ville de Bruxelles » confirme Fabian Maingain, échevin des Affaires économiques de la Ville de Bruxelles.

©Les Jacqueries

Plus d’infos et renseignements sur le programme complet par ici.

Lire aussi:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires