Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
© William Dupuy/CANAL+

ON A VU : « Onze de légende », le documentaire sur une équipe de football exceptionnelle

Ana Michelot
Ana Michelot Journaliste

Le documentaire « Onze de légende » vient de sortir ce 30 novembre sur Canal +. Il propose au public de suivre pendant une saison les entraînements d’une équipe de football composée d’enfants neurotypiques et d’enfants autistes. Le but : montrer que la cohésion de groupe et l’entraide vont bien au-delà du terrain.

Ici pas de coupe du Monde, mais bien du foot pour le plaisir. Le documentaire « Onze de légende » qui tire son nom de l’expression footballistique employée pour désigner une équipe composée de joueurs ultra-performants, vient ici nous annoncer le caractère unique de cette team formée d’enfants autistes et d’enfants non-autistes, aussi appelés neurotypiques, qui vont s’allier et jouer ensemble chaque mercredi. Un projet mis en place par la fondation PSG qui vise à « faire sortir les enfants autistes du banc de touche » comme le mentionne le communiqué. En effet, encore aujourd’hui, les offres d’activités sportives adaptées aux enfants atteints d’autisme sont extrêmement réduites comme en témoignent les parents dans le documentaire. 

Avec « Onze de légende », ces enfants peuvent s’initier au football en étant encadrés par des éducateurs sportifs, une pédiatre, mais aussi des enseignants spécialisés. Audrey, Baïla, Téo, Sandrine, Dominique et Cyrielle s’investissent sans relâche auprès de chacun·e des joueurs·euses afin que tous·tes puissent s’amuser et en retirer des bienfaits. Si les débuts sont difficiles en raison des différents troubles de chacun et d’un temps d’attention très court, peu à peu, des progrès sont accomplis, une cohésion de groupe se crée et on constate que les enfants neurotypiques ont à cœur d’inclure leurs camarades, de les aider à évoluer et de les comprendre.

Lire aussi : ON A VU : « The Wonder », le succès Netflix inspiré d’étranges faits réels

Le résumé

« Onze de légende suit pendant toute une saison l’entraînement hebdomadaire d’une équipe de football inédite et audacieuse : elle mélange des enfants neurotypiques et autistes. Une rencontre entre deux mondes, afin que chacun apprenne à faire un pas vers l’autre, et qu’ensemble, ils puissent surmonter leurs difficultés pour défier les moins de 9 ans du PSG ! »

© William Dupuy/CANAL+

Pourquoi on a aimé ?

Le documentaire signé Thomas Raguet, écrit par Antoine Dau et Stéphanie Salomé et proposé par Au Tableau Productions a pour but de changer le regard sur l’autisme, un défi complexe, pourtant relevé avec brio. Très vite, on s’attache à chacun des enfants et on se réjouit de leurs progrès, de voir certains comme Léonard très isolé au départ qui peine à prendre part à l’activité, finir par tirer des buts le sourire aux lèvres. Bien sûr, le chemin est semé d’embûches et tout n’est pas toujours rose. « Au-delà des comportements répétitifs stéréotypés, des retards moteurs ou des crises, les enfants autistes sont caractérisés par des difficultés dans la communication et les interactions sociales. Leur attitude peut être surprenante, voire incompréhensible pour ceux qui ne sont pas sensibilisés aux troubles du spectre de l’autisme (TSA) », explique le communiqué. 

Des difficultés qui sont également montrées à l’écran à travers la relation conflictuelle de Rohane et Clément dans le documentaire. Mais l’équipe finit par trouver des solutions ensemble, pour que chacun y trouve son compte. Les enfants autistes si souvent exclus des activités sportives prennent plaisir à participer et à échanger avec leurs camarades, tandis que les enfants neurotypiques « s’ouvrent à la différence et gagnent en compétences socio-émotionnelles ». Tous se réunissent autour de ce ballon, de ce sport qui leur apporte tant. Une belle leçon de bienveillance, d’acceptation de l’autre et d’entraide. 

« Onze de légende », à voir sur Canal + juste ici !

Lire aussi :

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires