https://api.mijnmagazines.be/packages/navigation/

Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
© PARIS, FRANCE - SEPTEMBER 04: TF1 TV presenter Denis Brogniart from Koh Lanta and former Koh Lanta Season 10 contestant Claude Dartois attend the Triathlon des Roses Press Conference at Carrefour des Anciens Combattants de Boulogne on August 19, 2018 in Paris, France. (Photo by Foc Kan/WireImage)

Ce serait la faute de Denis Brogniart si Claude est tombé de son poteau

Kathleen Wuyard

Claude n’a pas gagné Koh Lanta, et on avait beau sentir le coup venir (« jamais deux sans trois »), sa défaite a tout de même laissé un goût amer à de nombreux fans de l’émission – et du bel aventurier. Le pire du pire? S’il a échoué aux portes de la gloire, ce serait la faute… de Denis Brogniart.


Forcément, parce que Claude-de-Koh-Lanta est gentil, souriant et fair-play, il l’a expliqué légèrement différemment. Mais tout de même, les faits, relatés par le candidat à Denis Brogniart lors d’un live Instagram repris par GQ France, culpabilisent quelque peu l’animateur de TF1… Après deux heures perché sur son poteau, Claude, qui confie avoir eu du mal à garder l’équilibre durant toute la première heure, est fataliste et se résigne à ce qu’Inès tienne bon.

J’attends, j’attends, elle veut pas tomber, et je me dis, c’est simple, on va tomber à la dernière clavette vu comment on est parti… J’attendais ce moment avec tellement d’impatience ».


Sauf que Denis Brogniart décide de faire une annonce et là, bardaf, c’est l’embardée.

 

View this post on Instagram


 

A post shared by Claude Dartois (@claude_kohlanta) on


Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Lire aussi: KOH-LANTA: Claude n’a pas gagné et on ne s’en remet pas

Et là Denis, tu t’avances, et tu commences à dire qu’on va faire évoluer la règle et c’est à ce moment que je tourne la tête pour regarder ce qu’il se passe, si ça bouge, et mon genou vrille ».


Même si Claude précise toutefois qu’il s’agit avant tout d’une faute de concentration « et d’impatience, surtout d’impatience ». Gentil, fair-play et pas rancunier. Quel homme, ce Claude.

Lire aussi: 


 

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires