Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
Playful dog playing with ball in park

Pourquoi vous ne devriez pas jouer à la balle avec votre chien

Justine Rossius

Tous les jeux ne sont pas permis quand on éduque son chien. Dans son livre « Elever son chien avec l’éducation positive et complice » (éd. Larousse), Sandrine Nataf-Otsmane explique que certains jeux, en intérieur et en extérieur, sont plus susceptibles de nuire au bien-être de votre compagnon à quatre patte… et au vôtre.

Les jeux de balles et les lancers de bâton

On a tendance à choisir ce genre de jeux, en pensant simplement qu’ils sont nécessaires pour que notre toutou se défoule. Ce qui est faux! « Le risque », nous explique Sandrine Nataf-Otsmane, c’est que ce type d’activité rende le chien possessif et obsessionnel avec sa balle ou un bâtons. « Il n’est pas rare de constater des conflits dans les parcs où les chiens jouent à ce type de jeux. Lors de leur sortie, certains refusent d’entrer en interaction avec d’autres congénères et n’explorent plus leur environnement, car leur seule attente est que l’humain lance le jouet! En ville, vous avez besoin d’un chien qui ne soit pas réactifs aux mouvements (joggers, cyclistes). C’est pourtant ce que le jeu de balle peut déclencher chez certains chiens aux quotidiens. »

Le conseil de l’experte? « Il faut rester cohérent. Il est préférable d’opter pour une balade dans le calme. »

Les jouets sonores et les pouic-pouic

On parie que vos boules de poils adorent les jouets qui font du bruit. Pourtant, ainsi que l’explique la spécialiste, ces jouets lui font penser que sa proie crie et le font donc monter en excitation. « Le chien est un prédateur qui peut se montrer efficace. Toutefois, dans nos vies urbaines, nous n’avons pas besoin de ces qualités-là et il est nécessaire de ne pas les activer. D’autre part, les peluches sont des doudous pour enfants: le chien n’a aucunement besoin de ce type d’objet pour aller bien. » Car il existe un risque bien réel: celui que ces objets puissent avoir des conséquences négatives sur l’intégration du chien en société mais aussi dans la vie de la famille.

Le conseil de l’experte? « Un chien a besoin d’activité masticatoire (une heure en moyenne par jour pour un chien adulte). Proposez-lui des os à mâcher naturels de bonne qualité. »

Lire aussi:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires