Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
© Cropped shot of an affectionate young lesbian couple standing with their arms around each other on their wedding day

Le Costa Rica devient le premier pays d’Amérique centrale à légaliser le mariage pour tous

Manon de Meersman

Il s’agissait d’une décision très attendue: le mardi 26 mai, la Cour Suprême a rendu son jugement quant à la légalisation du mariage pour tous au Costa Rica. Une excellente nouvelle, qui fait du pays le premier d’Amérique centrale à prendre ce parti.


Nombreux étaient les couples homosexuels à s’être organisés pour se marier à l’instant-même de l’entrée en vigueur de ce jugement. Malgré une absence de festivités en raison de la crise du Coronavirus, plusieurs unions ont été célébrées, afin de marquer ce jour historique dans l’histoire du Costa Rica, faisant de ce dernier le 29ème pays au monde à légaliser le mariage pour les couples de même sexe.

Lire aussi: Guide de voyage: le Costa Rica, un joyau naturel et paradis sur Terre

Une transformation significative


Pour annoncer la nouvelle, la télévision publiques et les réseaux sociaux ont diffusé un programme spécial contenant des rappels historiques à propos de la lutte contre les discriminations sexuelles, ainsi que des messages venant de personnalités du monde entier dans le cadre de la campagne Sí Acepto. « Ce changement provoque une transformation sociale et culturelle significative qui va permettre à des milliers de personnes de se marier légalement », a expliqué le président Carlos Alvarado à la télévision.

Pour rappel, en août 2018, la Cour suprême du Costa Rica avait déclaré inconstitutionnelle l’interdiction de mariage entre personnes du même sexe se trouvant dans le code de la famille. C’est pourquoi elle avait alors laissé au Parlement 18 mois pour modifier la loi et que ce serait l’interdiction pure et simple qui serait automatiquement appliquée si au bout de ce délai, aucune décision n’avait été prise… Ce qui a été le cas ce lundi à minuit. L’ILGA, l’association internationale des personnes lesbiennes lesbiennes, gays, bisexuelles, trans et intersexes, s’est réjoui de la nouvelle, au même titre que de nombreuses autres personnalités.


Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

 

Lire aussi: 

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires