Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
L'enfer de la malédiction de la télécommande DR Flair

Au secours, je souffre de la malédiction de la télécommande

Kathleen Wuyard

Pour celles et ceux qui ont été épargnés, ce titre prêtera à sourire. Pour les autres, principalement des femmes selon mon expérience, la malédiction de la télécommande est non seulement réelle, elle est aussi un vrai supplice.

À l’heure d’écrire ces lignes, je viens de perdre une heure de ma vie en attendant que mon preux chevalier (lire, mon prince de mari) vienne me secourir. D’un donjon gardé par un dragon? D’une tour de pierre depuis laquelle j’ai dû lui lancer une tresse de mes longs cheveux dorés? Non, ce conte de fées est bien réel et se passe à Liège, dans les temps modernes. Et la « princesse » est en l’occurence le vrai dragon de l’histoire, alternant entre PLS et souffle brûlant de rage pour cause de voiture automatique refusant obstinément de démarrer.

Le rapport avec la malédiction de la télécommande, vous me direz? Bien qu’ayant essayé tout ce qui était en mon pouvoir, rallumé-éteint-rallumé mille fois (au moins) le moteur, tenté d’exercer plus ou moins de pression, prié, marchandé, bref, tout ce que je pouvais faire, cette saleté n’a jamais daigné quitter la position parking et avancer.

Quand mon mari, après avoir traversé la ville (ce qui prend normalement 10 minutes mais est devenu un véritable exploit de nos jours, pas merci les travaux du tram) est arrivé pour me sauver et a répliqué ce que je venais de lui montrer que j’essayais en vain, par contre? Bim, je vous le donne en mille, elle a démarré tout de suite. Alors oui, femme au volant, hihihi, et blonde en plus, ohlala je ne vous dis pas, d’ailleurs, on en a un peu ri aussi, parce que c’est mieux ça que de pleurer.

Sauf que dans les faits a) je suis un p*tain de pilote (et ouais) mais surtout, b) la malédiction de la télécommande avait encore frappé. Et je ne suis malheureusement pas la seule à la subir.

La malédiction de la télécommande, un piège sexiste?

La malédiction en question? Elle s’applique visiblement à tous les électroniques que j’ai le malheur de toucher, mais plus particulièrement, donc, à la zapette. C’est d’ailleurs devenu une blague dans notre couple: au moment de passer en mode Netflix & Chill, il arrive parfois encore rarement que je tente d’allumer la télé et de lancer le film qu’on a choisi, mais 9 fois sur 10, c’est mon mec qui s’en charge parce que quand c’est moi, ça ne fonctionne pas.

LA MALÉDICTION DE LA TÉLÉCOMMANDE JE VOUS DIS. Non, je ne suis pas mystique, pas plus tarée que ça non plus, et surtout, pas la seule victime: alors qu’il racontait, amusé, mes déboires avec notre télé à son boss, quelle ne fût pas la surprise de mon mari de s’entendre répondre que tiens, marrant, la femme de son collègue subissait tout pareil.

Il n’en fallait évidemment pas plus pour que la journaliste en moi mène l’enquête et réalise que nombre de mes potes, la plupart de sexe féminin, semblent elles aussi affligées par cette malédiction moderne. Problème? Impossible de déterminer la cause de cette diablerie, puisque la moindre recherche Google à ce sujet renvoie à une litanie de « C’est mon mari qui tient la télécommande », avec choix de programmes relou et jérémiades à la clé.

Bon, mais s’il n’existe pas de solution, pourquoi écrire cet article alors? Pour geindre moi aussi? Un peu, parce que mine de rien, partagée, la poisse donne toujours l’impression d’un peu moins coller. Mais aussi parce qui sait, peut-être que parmi le public de cet article se cachera un·e spécialiste des électroménagers qui pourra expliquer une bonne fois pour toutes d’où vient ce problème. Ou bien juste un marabout qui lèvera la malédiction de la télécommande pour toutes celles sur laquelle elle pèse? Là, le conte de fées serait vraiment parfait. C’est pas tout ça, mais j’aimerais bien mater ma téléréalité pourrie OKLM en loucedé sans devoir demander à mon mec de me la mettre.

Lire aussi:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires