Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
Frites - Unsplash

Les préférences des Belges en matière de frites et de snacks

Manon de Meersman

Une étude récente mise en place par le site de livraison de repas Takeaway.com via une enquête en ligne montre que les Flamands et les Wallons ne sont pas toujours d’accord sur leurs frites, snacks et sauces préférés.

La Stoofvleessaus ou carbonnade (ragoût traditionnel), deuxième sauce la plus populaire en Flandre (27 %), laisse les Wallons complètement froids. À l’inverse, la sauce andalouse cartonne dans le sud du pays (37 %). Les bitterballen (boulettes apéro), très appréciés des Flamands (29 %), ne semblent pas avoir franchi la frontière linguistique en Belgique (3 %).

Lire aussi: Le classement des meilleures friteries de Belgique est sorti

Des habitudes de friture différentes en Flandre et en Wallonie

Au-delà des frontières linguistiques, le Bicky Burger est le maître des snacks (34 %) , suivi par la fricadelle (29 %). Parmi les sauces, la mayonnaise arrive en tête avec 52 %.

Selon les Belges, des frites qui dégoulinent de graisse ou qui sont trop molles parce qu’elles n’ont pas été frites deux fois, « cela ne se fait tout simplement pas », et certainement pas en Belgique, le pays des frites. Nos exigences de qualité sont peut-être très élevées, mais c’est parce que les frites sont considérées comme un patrimoine culturel (95 % des Belges sont d’accord pour le dire). Ainsi, les trois plus gros désagréments auxquels peuvent faire face les Belges en matière de frites sont:

  • Frites trop molles (21 %)
  • Frites froides (19 %)
  • Frites trop grasses (14 %)

La moitié des Belges sont ouverts à la livraison à domicile

Mais qu’en est-il de l’attente trop longue ? Ce désagrément se classe au quatrième rang en Flandre et au sixième rang en Wallonie. Il doit bien y avoir un moyen pour solutionner cela, non ? Surtout quand on sait que 77% des Belges mangent des frites à la maison, la livraison de frites est peut-être un moyen d’éviter le temps d’attente à la friterie elle-même. Dans cette enquête, nous avons collaboré avec Takeaway.com pour savoir si les Belges seraient ouverts à la livraison à domicile de leur friterie préférée.  En réponse, 38 % des répondants ont déclaré qu’ils l’utiliseraient probablement et 13 % sont même déterminés à le faire. Cela représente la moitié des répondants.

Lire aussi:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires