Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
Les huîtres s'invitent à l'apéro Getty Images

Le tout New-York ne jure que par ce combo snack + cocktail à l’apéro

Kathleen Wuyard

Que vous soyez fan de Manhattan, Carrie Bradshaw dans l’âme ou tout simplement en quête des dernières tendances, il est temps de changer de formule à l’apéro et d’adopter le nouveau combo préféré des New-yorkais·es branché·e·s.

Spritz + olives, prosecco + flûtes au parmesan, bière + chips, vin + saucisson... Vu, revu, archi-vu. Ce qui fait saliver les foodies de New-York? Un duo aussi chic que choc: huîtres + martini. Mais attention, le « vrai », le cocktail ultra alcoolisé, et pas le nectar italien qu’on sirote avec plein de glaçons au soleil.

Sur Instagram, dans les adresses les plus branchées de Manhattan, sur les blogs culinaires, dans les bars des hôtels haut de gamme... Les huîtres et le martini sont de tout apéro qui se respecte. Tant et si bien que le mariage des deux a été adoubé dernière « hot girl food » du moment, après que les poissons en conserve ou les jus verts aient eux aussi été indissociables des régimes des filles les plus canon des réseaux sociaux. Jusqu’à l’indigestion?

Alors que de ce côté-ci de l’Atlantique, on prend tout juste connaissance de la tendance, à New-York, des voix commencent à s’élever pour dénoncer ce duo nettement moins rassasiant que le classique vin blanc frais + généreuses poignées de chips ou de cacahuètes.

Dans un article pour The Cut posant la question de pourquoi son feed Instagram est rempli d’huîtres, la journaliste new-yorkaise Danya Issawi confie que le « hot girl meal » de l’été l’a rendu « hangry« , soit « faimchée » en français, le mot étant la contraction de hungry (faim) et angry (fâché).

On dirait que les New-yorkais sexy ont décidé de ne plus commander que des huîtres et des martinis à l’apéro. Soit, très peu de nutrition, et énormément d’alcool, la combinaison parfaite pour être ivre à en vider le portefeuille et à en avoir un mal de tête incroyable le lendemain matin. Il faut plus que des crustacés pour une happy hour vraiment heureuse! – Danya Issawi.

En effet, si la consommation d’huîtres délicatement slurpées en compagnie du cocktail fétiche de James Bond est chic à souhait, la promesse de les voir repasser dans l’autre sens quelques heures plus tard -pardon pour l’image mentale- est nettement moins élégante. La solution? On adopte l’apéro préféré des New-Yorkais branchés, mais en l’adaptant: remplacer le martini par un cocktail moins corsé, par exemple, ou accompagner les huîtres de crackers salés pour avoir un peu plus de substance dans le ventre. Rien ne vous empêche de cadrer uniquement sur vos jolis mollusques pour le ‘gram: c’est là toute la magie des réseaux sociaux...

Lire aussi:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires