Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…

Flair Book Club: on a dévoré « Xavier Dupont de Ligonnès » d’une traite

Kathleen Wuyard

Synonyme d’emballement médiatique et d’innombrables théories du complot, Xavier Dupont de Ligonnès est désormais également indissociable du magazine français « Society », qui lui a d’abord consacré deux numéros cet été, avant de transformer son enquête fleuve en un livre impossible à reposer.

Le résumé


Au début du mois d’avril 2011, un homme de 50 ans disparaissait sans laisser de traces, avant qu’on ne retrouve les corps de sa femme, de leurs quatre enfants et de leurs deux chiens enterrés sous la terrasse de leur maison nantaise.

Presque dix ans plus tard, les innombrables mystères qui entourent “l’affaire Xavier Dupont de Ligonnès” font de celle-ci le fait divers français le plus indéchiffrable et discuté de ce début de millénaire.

Ce récit, paru à l’été 2020 en deux volets dans le magazine Society après quatre ans d’enquête, est le plus détaillé jamais publié sur l’affaire.

Pourquoi on a aimé ?


À moins d’avoir choisi une vie d’ermite (cf XDDL lui-même?), impossible d’avoir échappé au tumulte médiatique autour de l’affaire Dupont de Ligonnès, ravivé lors de l’arrestation malheureuse d’un quidam pris pour lui à l’automne 2019, puis plus récemment, avec la parution de deux numéros consacrés au crime et à l’enquête par « Society ». Surmédiatisé, le Français en cavale suite à l’assassinat de sa femme et de leurs quatre enfants reste pourtant insaisissable. Faute d’avoir mis la main sur l’homme le plus recherché de l’Hexagone, Pierre Boisson, Maxime Chamoux, Sylvain Gouverneur et Thibault Raisse, journalistes pour « Society », ont réussi le tour de force de condenser une affaire opaque en 208 pages impossibles à reposer.

Rappelant dans ses meilleurs moments la virtuosité d’un Truman Capote dans « In Cold Blood », « Xavier Dupont de Ligonnès » démêle rumeurs, théories du complot et autres faux-semblants en entremêlant les témoignages des proches de XDDL, parvenant à retranscrire à l’écrit le rythme effréné de la recherche initiale du père de famille rennais né sous le signe du V.

Sociétés fumeuses, cultes religieux, armes à feu, mensonges, trahison: « Xavier Dupont de Ligonnès » rappelle que la réalité dépasse toujours la fiction et se lit comme un polar haletant dont on connaît le coupable d’emblée, ce qui n’enlève rien au potentiel hautement addictif du livre, au contraire.

Et en 3 mots-clés?


#Enquête

#Faitdivers

#Complot

À qui “Xavier Dupont de Ligonnès” va plaire?


Vous avez un penchant inavoué pour les faits divers? Vous allez adorer ce livre qui rend ses lettres de noblesse au genre, mais aussi au journalisme d’investigation, le quatuor à l’origine de l’enquête ayant réussi avec brio le pari de condenser quatre ans de recherches dans un format non seulement lisible mais aussi et surtout drôlement bien écrit. Mention spéciale à tous ceux qui n’ont pas réussi à se procurer les numéros spéciaux de « Society » lors de leur sortie, et à votre Tonton Roger, qui pourra confronter ses théories sur la localisation de Xavier Dupont de Ligonnès avec la réalité de l’enquête.

Vous n’aimez pas lire? C’est regrettable, mais sachez qu’après l’article et le livre, l’enquête de « Society » donnera aussi bientôt naissance à une série.

Plus d’idées lecture:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires