Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…

Flair Book Club: la BD « Les beaux étés » pour rêver aux vacances

Julie Braun
Julie Braun Journaliste

Chaque tome de la série BD Les beaux étés est un coup de cœur. Ces albums émouvants et drôles nous emmènent dans les valises d’une famille belge sur la route des vacances… Une vraie dose de bonheur!

Le résumé


Prenez un bon bol de bonheur et de bienveillance! Dans chaque tome de la série de bandes dessinées Les Beaux étés, une famille belge hyper attachante prend la route des vacances. L’originalité étonnante? Les tomes ne paraissent pas dans l’ordre chronologique, mais nous plongent chaque fois dans une année différente. Ce qui nous fait avancer ou remonter le temps (et voir rapetisser ou grandir les enfants). Et nous permet de voir l’évolution des relations au sein de cette attendrissante famille. « On a choisi d’écrire au passé, car il n’y avait pas de téléphone portable, nous expliquait l’auteur, Zidrou, à l’occasion de la parution du tome 3. C’était vraiment l’aventure. Aujourd’hui, en 3 minutes on peut trouver un hôtel... Le présent est très ennuyeux pour un scénariste. »

Le dernier tome paru, le sixième, nous plonge en 1970 et nous fait rencontrer deux femmes obligées de se cacher pour s’aimer… Il n’est pas sur la photo d’ouverture, car on a dû le prêter tout de suite à nos amies lectrices trop impatientes! 😉

Découvrez des extraits sur le site de l’éditeur.

Et en 3 mots-clés?


#vacances

#famille

#été

Pourquoi on a aimé


À chaque parution, on fond devant les aventures tellement humaines, touchantes et drôles, de Pierre, Mado et leurs enfants. Raconter le bonheur, qui se cache dans les petits riens, c’est le défi réussi de cette série écrite par Zidrou, le créateur de Tamara. On se rit avec elle des petits tracas, on chante à tue-tête les tubes de l’époque, on s’émeut… Et on fait le plein de bonnes ondes et de soleil!

À l’origine de ce projet tendre, sensible sans verser dans la guimauve, il y a l’idée folle d’une BD qui ne raconte rien. » Zidrou

À qui ça va plaire?


Aux fans de beaux dessins, car Jordi Lafebre rend merveilleusement chaque frimousse, chaque grimace, rendant les personnages encore plus attachants par son dessin expressif. À tous ceux et celles qui aiment les petits bonheurs simples. Aux amateurs et amatrices de personnages vrais, profonds, aux traits de caractère bien croqués. Aux féministes, aussi, car si le père est la figure centrale du récit, sa femme mène aussi la danse.

Les beaux étés, 6 tomes parus, par Zidrou et Jordi Lafebre, éd. Dargaud.

Découvrez aussi dans le Flair Book Club:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires