Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…

Flair Book Club: on a lu l’adaptation BD du roman « La Commode aux tiroirs de couleurs » d’Olivia Ruiz

Julie Braun
Julie Braun Journaliste

L’histoire de La Commode aux tiroirs de couleurs d’Olivia Ruiz a conquis tous les cœurs (avec plus de 250.000 exemplaires vendus!). Elle sera de retour dès le 10 novembre sous la forme d’une BD magnifique, fidèle au roman et superbement mise en image.

Le résumé

Une jeune femme explore la commode aux tiroirs de couleurs que sa grand-mère lui a légué à sa mort. Chacun renferme un trésor de souvenirs. Elle plonge donc dans l’histoire captivante de son abuela, Rita, qui a quitté l’Espagne avec ses deux sœurs pour fuir la dictature franquiste. En France, elle a voulu se réinventer française, renier ses racines. Mais l’on oublie pas si facilement d’où l’on vient…

L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu

Et en 3 mots-clés?

#femmepuissante

#famille

#partage

Pourquoi on a aimé

L’adaptation en bande dessinée est fidèle au roman, grâce à la collaboration d’Olivia Ruiz avec la scénariste Véronique Grisseaux. La chanteuse et romancière pense-t-elle qu’adapter, c’est trahir ? « Quand une œuvre est mise à disposition, elle n’appartient plus à son auteur. C’est aussi cela la beauté de la création : que d’autre s’approprient une histoire qu’on a imaginée. En revanche, il m’apparaissant essentiel que la psychologie des personnages ne soit pas trahie. Et il y a aussi quelque chose de culturel : Rita et sa sœur ont l’Espagne au fond de leur âme et un langage teinté de patois occitan, il me semblait donc important d’u apporter un peu de mes origines culturelles. »

On retrouve donc les trois sœurs, mais aussi d’autres personnages féminins, tout aussi puissants. On plonge, en même temps que la jeune femme en deuil, dans les souvenirs colorés de sa grand-mère. En lisant, on se laisse emporter par l’histoire captivante, poétique, vibrante. On en apprend plus sur l’Espagne de Franco et sur la résistance. Et on réfléchit à l’exil, à la famille… En espérant un jour voir cette histoire, aujourd’hui transformée en bande dessinée, un jour passer sur grand écran…

« Cela reste un fantasme. Pourvu que ce roman finisse entre les mains d’Almodóvar! (Rires) » Olivia Ruiz

L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu

Ça va plaire à qui?

Cette BD plaira à toutes les personnes qui aiment plonger dans une histoire originale, vibrante. Ainsi qu’à celles qui aiment les portraits de femmes indomptables. À toutes celles dont la famille à un jour connu l’exil. Et bien sûr, à toutes celles qui ont envie de refermer une bande dessinée l’âme chamboulée par l’émotion et, gravée dans le cœur, cette histoire inoubliable. Enfin, les fans de bandes dessinées joliment illustrées seront aussi enchanté·e·s, car les personnages d’Amélie Causse sont splendides et les décors de Winoc enchanteurs !

« J’aime que mes dessins aient l’air vivant, qu’il y ait du mouvement » Amélie Causse

La commode aux tiroirs de couleurs, de Véronique Grisseaux, Amélie Causse et Winoc, d’après le roman d’Olivia Ruiz, est paru chez JC Lattès/Grand Angle.

Découvrez plus d’infos sur le site de la maison d’édition.

Lisez aussi dans le Flair Book Club:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires