Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
© Unsplash

Déconfinement, télétravail, sérophobie: voici les nouvelles entrées dans le dictionnaire

Manon de Meersman

Sérophobie, déconfinement, sexto... Autant de nouveaux termes employés par certains depuis des années et qui jusque-là n’avaient pas encore officiellement trouvé leur place au sein de la langue française. Le 4 juin, ce sera désormais chose faite puisque l’édition 2021 Le Petit Robert sortira avec une flopée de nouveaux mots.


En raison de la crise du Coronavirus, de nouveaux termes indispensables à la langue française ont vu le jour et se doivent désormais de figurer dans le dictionnaire. L’occasion pour Le Petit Robert 2021Le Robert Illustré 2021 et le Dico en ligne Le Robert d’également intégrer des mots de la vie de tous les jours, tantôt en corrélation directe avec la communauté LGBT+, tantôt en lien avec la crise du Coronavirus.

Lire aussi: « L’homosexualité est un choix »: un dictionnaire médical, sacré coup de cœur de la Fnac, crée le scandale 

Une floppée de nouveaux mots


« Des néologismes (déconfiner, déconfinement), des anglicismes, évidemment (cluster), des mots anciens dotés d’un sens inattendu (comme traçage ou écouvillon), des composés (télé- est sollicité : télétravaillertéléconsultation), des expressions inédites (le patient zéro, la distanciation sociale, ou plutôt physique), et même des discussions à propos de ces nouveautés (la covid 19, demande l’Académie française, le covid, entend-on partout). Cependant, le flux des besoins de nommer, en français comme en d’autres langues, ne s’est pas ralenti, et le Petit Robert les accueille, d’où qu’ils viennent : régions de France, Belgique, Suisse, Canada francophone... », a expliqué Alain Rey, le rédacteur en chef des éditions Le Robert, dans son édito sur le site Le Robert. 

Loin d’être restée confinée, la langue française telle que la présente ce dictionnaire manifeste sa vitalité, sa force d’expansion, son ouverture et, pour employer un mot à la mode, sa résilience cette année ».


a-t-il ajouté. L’entrée de nouveaux mots liés à l’orientation sexuelle et ses potentielles conséquences est un pas de plus en avant dans l’ouverture d’esprit et la conscientisation de la population à l’égard du monde LGBT+. Parmi les nouveaux mots liés à cette avancée, nous retrouvons sérophobie, « hostilité envers les personnes séropositives », pansexuel « une personne attirée par les personnes indépendamment de leur genre », transitionner,  » engager une démarche visant à faire correspondre son expression de genre à son identité de genre ». D’autres termes plus larges, au-delà de la communauté LGBT+, voient également leur entrée dans le dictionnaire, comme « sexo » ou « polyamour ».

Une info repérée sur Têtu

Lire aussi: 

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires