Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…

Le batch cooking, la méthode pour préparer ses repas à l’avance

Camille Hanot
Camille Hanot Journaliste

En français, on pourrait traduire le « batch cooking » par « cuisine en série ». L’idée derrière ce concept anglo-saxon consiste à se mettre aux fourneaux une seule et unique fois par semaine. Décryptage d’une tendance qui va révolutionner votre quotidien.

Qu’est-ce le batch cooking?


C’est une méthode qui nous vient des pays anglo-saxons où l’on cuisine tous ses repas de le semaine en une fois, souvent le dimanche. Durant 1h30 à 3 heures, on prépare les bases de ses plats et ensuite, on les assemble au jour le jour en moins de 15 minutes. Exemple? Cuire à l’avance ses légumineuses, préparer sa ratatouille, … Comme le dit si bien FouettMagic alias l’une des reines du batch cooking en Belgique, le batch cooking « c’est la réponse facile à la question : mais, on mange quoi ce soir ? ».

Quels avantages?

  • Gain de temps: on cuisine une fois le week-end pour mieux pouvoir se relaxer en semaine.
  • Économie d’argent: on fait les courses une seule fois, ce qui veut dire plus de tentations et achats inutiles comme lorsqu’on fait les courses tous les soirs le ventre vide avant le repas…
  • Une alimentation plus saine: en préparant ses repas à l’avance on prend le temps de choisir de bons repas équilibrés et on évite de craquer sur une pizza surgelée.
  • Réduction du gaspillage alimentaire: en utilisant une même préparation pour plusieurs repas, on évite de jeter à la poubelle de nombreux aliments.


C’est pour qui?


Pour tout le monde et pas uniquement pour celle/celui qui n’aime pas cuisiner. Flemme en rentrant du boulot? Stress à l’idée de choisir le menu du souper? Faible devant les plats préparés? Toutes les raisons sont bonnes de vous mettre au batch cooking.

Comment s’y mettre?


La première étape, la plus compliquée, est d’établir un menu cohérent pour toute la semaine. C’est-à-dire? Composer un menu où un aliment sera utilisé dans plusieurs préparations, confectionner des plats qui peuvent se garder au frais plusieurs jours… Heureusement, il existe une pléthore de ressources pour nous aider à faire un menu batch cooking. Megan alias FouettMagic sur les réseaux sociaux propose toutes les semaines un menu batch cooking avec recettes et liste de course (oui, c’est génial). Audrey de Cuisine Vivante donne quant à elle des cours de cuisine batch cooking, version veggie ou non. En cherchant un peu, vous trouverez un tas de menus batch cooking déjà prêts!


Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

 

Geneviève Mahin, psychonutritionniste,  nous explique le concept de batch cooking


 

Lire aussi: 

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires