Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
© Getty

Millie Bobbie Brown s’exprime sur son cyber-harcèlement

Sarah Mangeleer
Sarah Mangeleer Journaliste

Connue pour son rôle d’Eleven dans la série « Stranger Things », la jeune femme s’est récemment confiée au magazine « Allure » sur le cyber-harcèlement qu’elle a subi.

Lire aussi: Millie Bobby Brown devient l’actrice de moins de 20 ans la mieux payée

À seulement 18 ans, Millie Bobby Brown en a déjà bavé. Dans une interview accordée au magazine Allure, elle parle des abus en ligne auxquels elle a été confrontée et qui ont été particulièrement difficiles à vivre en raison de son jeune âge et du fait qu’elle était encore en train de se construire en tant que jeune femme.

« C’est vraiment difficile d’être détestée quand on ne sait pas encore qui on est », a-t-elle déclaré. « Je me suis dit ‘Qu’est-ce que tous ces gens détestent chez moi? Parce que je ne sais pas qui je suis. Au final, je me suis dit: ‘D’accord, je vais essayer d’être ça aujourd’hui.’ [Et puis les gens disent], ‘Oh, non, je déteste ça.’ ‘D’accord. Oublie ça. Je vais essayer d’être ça aujourd’hui.’ ‘Oh, mon Dieu! Je déteste quand tu fais ça. »

C’est vraiment difficile d’être détestée quand on ne sait pas encore qui on est.

Millie Bobby Brown

« Ensuite, vous finissez simplement par vous taire parce que vous vous dites: « Qui suis-je censée être? Qui ont-ils besoin que je sois pour eux?  » Puis j’ai commencé à grandir davantage, et ma famille et mes amis m’ont vraiment aidée. Quand j’ai compris que je n’avais pas besoin d’être ce que les autres ont déclaré que je devais être, ça m’a libérée. J’ai compris que je devais juste me développer dans mon coin. Et c’est ce que j’ai fait. » a confié la star.

Jouer pour vaincre la solitude

Millie Bobby Brown s’est ensuite expliquée sur la raison qui la fait tant aimer jouer des personnages à l’écran: « J’aime être des personnes différentes parce que j’ai toujours eu du mal à m’identifier et à savoir qui j’étais », dit-elle. « Je me suis toujours sentie assez seule dans une pièce bondée », a-t-elle poursuivi, « comme si j’étais unique en mon genre, comme si personne ne m’avait jamais vraiment comprise. J’ai donc aimé [jouer] des personnages que les gens comprenaient [et] auxquels les gens pouvaient s’identifier parce que j’avais l’impression que personne ne pouvait s’identifier à Millie », confie-t-elle.

« Au début, c’était vraiment amusant », dit-elle à propos de jouer la comédie. «Et puis je me suis dit:« Mon Dieu, je pourrais vraiment faire des choses avec ça. Je pourrais vraiment changer le monde avec ça. Il y avait quelque chose qui me faisait me sentir puissante, comme si je pouvais inspirer les gens. Bien sûr, les gens peuvent considérer cela comme une pression ou une peur, mais je pense que c’est la partie la plus excitante de mon travail », déclare Millie. « Les gens me regardent tous et me demandent: ‘Qu’est-ce que tu vas dire, Millie?’ Je vais leur dire, ‘Les jeunes filles méritent une éducation. Partout, les jeunes méritent des droits égaux. [Vous] méritez d’aimer les gens que vous voulez aimer. Soyez les personnes que vous voulez être et réalisez les rêves que vous voulez réaliser.’ Voilà mon message. »

On pourra retrouver Millie Bobby Brown en automne dans le second volet d’Enola Holmes et (évidemment) dans la dernière saison de Stranger Things qui arrivera prochainement.

Lire aussi:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires