Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
© Paye ta shnek

« T’ES UN VIOLEUR », la campagne assassine de Paye Ta Shnek

Laurane

La page Facebook Paye Ta Shnek a publié un ensemble d’images choc destiné à lutter contre les violences sexistes et sexuelles. Avec « T’es un violeur », Anaïs, la créatrice de la page, veut renverser la honte.


« On parle toujours aux victimes, jamais aux violeurs. Venez on remplit leurs fils d’actus de leurs propres vérités. C’est leur tour d’avoir honte » écrit la créatrice en accompagnant des panneaux à messages qui remettent les points sur les i. Avec Paye Ta Shnek, depuis 2012, Anaïs donne la parole aux victimes de harcèlement sexiste, et rend visible la réalité des femmes dans toute sa diversité.

Cette campagne publiée hier fait le tour des réseaux sociaux et rappelle à quel point il est encore nécessaire de rappeler que le consentement n’est pas négociable.

On parle toujours aux victimes, jamais aux violeurs. Venez on remplit leurs fils d’actus de leurs propres vérités. C’est leur tour d’avoir honte.#tesunvioleur

Posted by Paye Ta Shnek on Thursday, July 16, 2020


 

Vous êtes victime de viol? Sachez que des Centres de Prise en Charge des Victimes de Violences Sexuelles existent au sein des CHU de Liège et de Bruxelles et offrent soins médicaux, soutien et suivi psychologique ainsi que la possibilité de déposer plainte auprès d’un policier spécialement formé. Divers services d’aide aux victimes sont également mis en place en Wallonie et à Bruxelles et l’asbl Brise le Silence est particulièrement active en ce qui concerne la libération de la parole de victimes de violences sexuelles, psychologiques et conjugales.

 

Lire aussi:


 

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires