Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
© Woman doing yoga exercise on mat at home. Healthy african woman practicing cobra yoga pose. Exercising at home during pandemic.

Le plaidoyer d’une yogi pour préserver le yoga du culte de la minceur

Kathleen Wuyard

Naturopathe, militante body positive mais aussi professeur de yoga, la Française @sophia.desbleds a publié sur Instagram un plaidoyer percutant pour affranchir la pratique de la discipline du culte de la minceur.


« Chèr.e.s professeur.e.s de yoga, ne laissons pas la culture de la minceur instrumentaliser notre pratique adorée » commence-t-elle ainsi dans un post liké plus de 600 fois à l’heure d’écrire ces lignes. Avant de rappeler que

La pratique physique du yoga n’est pas là pour encourager nos élèves à perdre du poids, ni à se rapprocher des standards de beauté imposés par notre société occidentale ».


Tout le contraire, même, puisqu’ainsi que le souligne Sophia, la pratique permet aux yogis de développer une relation positive avec leur corps, notamment grâce à une meilleure identification de ses besoins mais aussi une plus grande confiance en ses capacités physiques.

 

View this post on Instagram


 

A post shared by Sophia D (@sophia.desbleds)


Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Le yoga célèbre la diversité des corps


D’autant plus que par définition, le yoga reconnaît la diversité des corps à travers l’Ayurveda et les Doshas, sans oublier que « les Kaphas sont naturellement rondes ». Un partage qui a suscité de nombreux commentaires de remerciements, d’autant que Sophia a également profité de son post pour recenser une vingtaine de profs de yoga « safe ». En France, la plateforme Yoga Rondeurs rassemble également les cours adaptés aux besoins de chacun.e. Parce qu’ainsi que le collectif le rappelle, « ce n’est pas la personne qui doit s’adapter mais bien la pratique qui doit être soigneusement ajustée à chaque personne ».

Lire aussi: 

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires