Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…

Mattel donne le bon exemple avec ses poupées non genrées

Kathleen Wuyard

Longtemps critiqué pour la plastique pas si fantastique de ses poupées bimbo Barbie, Mattel a entamé un virage plus conscient ces dernières années, d’abord en mettant à l’honneur des femmes inspirantes, transformées en poupées de tous les gabarits, puis désormais avec « Creatable World », des poupées non genrées.


Car non, il ne faut pas attendre l’âge adulte pour que les dysphories de genre se manifestent, et pour les enfants qui se questionnent sur leur identité, pouvoir avoir des jouets « qui leur ressemblent » permet d’appréhender une situation pas toujours facile à comprendre. Accessoirement, au-delà de cette identification bienvenue, il est extrêmement rafraîchissant de voir des jouets pour enfants qui redéfinissent les codes, à mille lieues du rose pour les filles et des garçons en bleu. Une nouvelle collection que l’on revendique avec fierté du côté de chez Mattel.

Creatable World est livré avec une gamme d’accessoires qui sont tous conçus pour créer une ligne de poupées non genrées. Cela signifie donc qu’il y a des vêtements qui sont plus féminins, des vêtements qui sont plus masculins et que les enfants peuvent les combiner et les assembler de la façon qu’ils veulent »


Lutter contre les stéréotypes sexistes dès le plus jeune âge, l’intention est louable, même si elle prête légèrement à sourire dans le chef du fabricant de Barbie, qui a longtemps été un bastion de préjugés, de sa taille microscopique à ses courbes inhumaines surmontées d’une crinière blonde, en passant par ses tenues déclinant tous les dégradés de rose imaginables. Qu’à cela ne tienne: les temps changent, Mattel aussi, et on salue l’initiative!

Lire aussi: 

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires