Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
© Kevin Mazur/Getty Images for Live Nation

Lady Gaga prononce un discours sur l’avortement en plein concert

Ana Michelot
Ana Michelot Journaliste

La chanteuse Lady Gaga est actuellement en tournée mondiale pour son album « Chromatica ». Alors qu’elle enchaîne les concerts, la star a tenu à arrêter le show pour délivrer un message fort sur scène.

Si Lady Gaga vient de confirmer qu’elle jouerait le rôle d’Harley Quinn dans le film « Joker : folies à deux » aux côtés de Joaquin Phoenix, elle a une nouvelle fois de plus fait parler d’elle ces derniers jours. En effet, alors qu’elle est en pleine tournée mondiale, la chanteuse a interrompu l’un de ses concerts pour s’exprimer sur l’avortement. Un droit remis en cause dans de nombreux Etats d’Amérique depuis la révocation de l’arrêt Roe v. Wade par la cour suprême. Une décision qui avait fait réagir de nombreuses stars qui n’avaient pas hésité à rejoindre les rangs des manifestations afin de protéger le droit à l’avortement dans le pays. Le 8 août dernier, c’est au tour de l’interprète de « Bad Romance » de livrer un message fort à son public, en plein concert au Nationals Park de Washington. 

Lire aussi : Les stars réagissent à la révocation du droit à l’avortement aux U.S.A.

Je voudrais dédier cette chanson à chaque femme en Amérique. À chaque femme qui doit maintenant s’inquiéter pour son corps si elle tombe enceinte. Je prie pour que ce pays parle, qu’il reste soudé. Et nous n’arrêterons pas tant que nous n’obtiendrons pas gain de cause !

a-t-elle affirmé avant de chanter le titre « The Edge of Glory ». Elle répète : « Ceci est pour toutes les femmes. » Après quelques notes, la star reprend la parole : « Qu’en est-il de toutes les femmes qui sont violées ? Qu’en est-il de toutes les femmes qui meurent en donnant naissance à un enfant ? »

Protéger le mariage pour tous 

Plus tard pendant sa performance, Lady Gaga choisit une nouvelle fois de s’adresser à la foule sur un sujet de société tout aussi préoccupant aux USA : les droits des personnes LGBTQIA+. En effet, le juge de la cour suprême Clarence Thomas avait évoqué la révision de l’accès au mariage pour tous. Avant d’entamer la chanson « Born This Way », qui prône la tolérance et l’acceptation de soi, l’artiste déclare : « Ce n’est peut-être pas l’hymne national, mais c’est notre hymne national. Ils n’ont pas intérêt à essayer de toucher au mariage gay dans ce pays ! » Lady Gaga a conclu son discours en rappelant : « Je ne voulais pas être déprimante, mais il y a des trucs qui sont plus importants que le show-business. »

Lire aussi :

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires