Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
© La championne olympique Victoria Pendleton dénonce la pression du mariage et des enfants - Getty Images

La championne olympique Victoria Pendleton dénonce la pression du mariage et des enfants

Kathleen Wuyard

En 2012, la cycliste britannique Victoria Pendleton est devenue la fierté de tout un pays en remportant une médaille d’or et une médaille d’argent à domicile, aux Jeux Olympiques de Londres. Un exploit pourtant souvent éclipsé par l’intérêt pour sa vie personnelle, que dénonce la championne.


Âgée de 40 ans, la cycliste spécialiste de la vitesse, originaire du Bedforshire, a déjà mené une vie incroyablement remplie. Trois médailles olympiques (elle s’était aussi illustrée aux JO de Pékin), d’innombrables titres internationaux dont plusieurs de championne du monde, et pour couronner le tout, deux distinctions à l’Ordre de l’Empire britannique pour services rendus au cyclisme: Victoria Pendleton n’a pas chômé en quarante printemps. Sauf qu’elle a eu l’audace de ne pas (encore) avoir d’enfants et de se séparer de son mari il y a un an, deux événements très privés auxquels elle est pourtant toujours ramenée en public comme de nombreuses femmes, célèbres ou non.


Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Lire aussi: Allô maman, bobo? Témoignages sans tabou sur le regret d’être mère

Victoria Pendleton refuse de céder


Dans un entretien accordé au tabloïd britannique « Daily Mail », la championne dénonce la pression subie en tant que femme et l’affirme sans ambages: « je refuse de me marier ou d’avoir des enfants simplement parce que c’est ce que la société attend de moi ».

La société nous convainc qu’on a besoin d’une autre personne à ses côtés pour atteindre le bonheur, mais on peut être heureux en étant seul et indépendant ».


Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Et si pour sa part, Victoria Pendleton a retrouvé l’amour après son divorce, elle confie ne pas être prête à dire à nouveau « I do« . « Il y a cette pression énorme, et on se persuade qu’il « faut » se marier, mais maintenant que j’ai plus d’expérience, je sais que ça ne correspond pas forcément à tout le monde. J’en suis arrivée à un point dans ma vie où je suis ravie de ne pas avoir d’enfants. Quand j’avais 20 ans, tout le monde s’attendait à ce que je me marie et à ce que je devienne mère, mais la vérité, c’est que je n’ai pas envie d’avoir d’enfants et je suis suffisamment bien dans ma peau pour m’écouter et refuser la pression sociétale ». Parole de championne.

Lire aussi: 

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires