Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
© ANATOLII STEPANOV/AFP via Getty Images

GUERRE EN UKRAINE : un rappeur russe se suicide pour ne pas être envoyé au front

Ana Michelot
Ana Michelot Journaliste

Ivan «Walkie» Petunin a mis fin à ses jours pour échapper à la mobilisation exigée par Vladimir Poutine. Refusant de partir se battre, il a expliqué son geste dans une vidéo.

Le corps sans vie du rappeur Ivan Petunin, connu sous le nom de « Walkie » a été retrouvé au pied d’un immeuble à Krasnodar le 30 septembre dernier. L’artiste de 27 ans a mis fin à ses jours pour échapper à la mobilisation des réservistes ordonnée par le président Vladimir Poutine en Russie. Dans une vidéo filmée avant sa mort, il affirme avoir choisi de mourir pour ne pas partir combattre en Ukraine : « Si vous regardez cette vidéo, c’est que je ne suis plus en vie. Je ne peux pas commettre le péché du meurtre et je ne le veux pas. Je ne suis pas prêt à tuer pour quelque idéal que ce soit. Assassiner quelqu’un, que ce soit à la guerre ou ailleurs, est quelque chose que je ne peux pas faire. »

Lire aussi : UKRAINE : l’inquiétude de l’ONU face aux attaques sur les centrales nucléaires

Prêt à tout pour ne pas être forcé à partir au front en Ukraine

L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu

En effet, Ivan Petunin, avait servi dans l’armée russe auparavant selon le quotidien britannique « Daily Mail », ce qui le rendait mobilisable suite à l’annonce du président russe de dépêcher 300 000 réservistes en Ukraine pour renforcer les troupes qui se battent actuellement. Une nouvelle qui inquiète une grande partie de la population russe qui ne veut pas se retrouver contrainte à se battre et chercherait toutes les solutions pour échapper à la mobilisation. Sur Google, les recherches comme « comment se casser un bras » aurait explosé ces derniers jours selon Google Trends. Fermement opposé à l’offensive russe en Ukraine, le rappeur a expliqué dans cette vidéo tournée avant sa mort, qu’il préférait s’ôter la vie lui-même que de soutenir un tel combat : « Je ne suis pas prêt à prendre la responsabilité de porter une arme et de tuer des gens. Pardonnez-moi, mes proches, mais parfois vous devez mourir pour vos principes. Et de toute façon, ma dernière décision est de savoir comment je vais mourir. Que ce soit tué par des gens que nous avons attaqués, et rester dans l’histoire comme quelqu’un qui a soutenu ce qui se passe ou exprimant sa dernière protestation. » Il déclare : 

Nous sommes tous devenus les prisonniers d’un maniaque, qui nous donne le choix entre la prison, l’armée et le choix que j’ai fait. 

Lire aussi :

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires