Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…

« Cher Corps », le roman graphique décomplexant qu’on devrait toutes lire

Kathleen Wuyard

Si la beauté est multiple et prend des formes différentes selon celui ou celle à qui on en parle, les complexes, eux, sont malheureusement universels. La faute à la société, qui dicte un seul modèle (mince, jeune, à la peau lisse). Dans « Cher Corps », douze femmes tentent de faire la paix avec le leur, et les complexes qui vont avec, et nous offrent surtout un regard apaisé sur le nôtre.


« Cher Corps », c’est avant tout une chaîne Youtube puissante, qui démonte en beauté complexes et préjugés à travers des témoignages de femmes. Pensée par Léa Bordier, ex-cheffe du pôle vidéo de Madmoizelle, la chaîne aborde des thèmes tels que le rapport au corps, les complexes, mais aussi le regard des autres, de manière aussi décomplexée que décomplexante. Un message nécessaire, renforcé aujourd’hui par la parution du roman graphique éponyme.

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

 

L’occasion de découvrir le témoignage de Mathilde, qui se décrit comme « une grosse, une vraie », mais aussi de Marie-Paule, 71 ans, qui a réussi à s’accepter grâce au regard d’un homme, ou encore de Sophie, rescapée de l’attentat du Bataclan, qui a dû apprendre à réapprivoiser son corps et les 80 centimètres de cicatrices qui l’habitent désormais.

Objectif? Vivre en paix avec leur corps, enfin, et à travers leurs histoires, avec le nôtre. « Je suis une fille qui aimerait qu’on lui foute la paix », clame Mathilde. Nous aussi.

Lire aussi:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires