Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
© OLIVIER DOULIERY/AFP via Getty Images

À ÉCOUTER : « Barayé » l’hymne de la révolte iranienne repris par des personnalités francophones

Ana Michelot
Ana Michelot Journaliste

En signe de soutien au peuple iranien, de nombreuses personnalités à travers le monde ont pris le micro pour chanter « Barayé », l’hymne de la révolte en Iran. Plus de 50 artistes francophones se sont associé·e·s pour enregistrer leur version qui témoigne de leur solidarité.

Huit semaines se sont écoulées depuis la mort de Mahsa Amini, décédée après une arrestation par la police des mœurs du pays. Depuis, pas un jour ne passe sans que la population ne se mobilise pour exprimer sa colère et sa révolte face au pouvoir. Le peuple iranien réclame la fin de la police des mœurs, mais aussi l’abrogation des lois strictes sur le port du hijab. Avec le slogan « Femme, vie, liberté », les manifestant·es appellent à une égalité au sein de la société. Dans les rues de Téhéran, on entend le chant « Barayé » devenu l’hymne de la révolte. Symbolique, la chanson dont le titre signifie « Pour… » ou « à cause de… » a été composée grâce aux tweets de plusieurs opposants signés du #MahsaAmini. À l’origine de l’œuvre : le chanteur Iranien Shervin Hajipur qui avait été emprisonné pendant plusieurs jours après la sortie du titre en septembre dernier.

Lire aussi :Voici tout ce qui sera interdit aux supportrices lors de la Coupe du Monde au Qatar

« Au peuple iranien et à son combat contre la dictature »

L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu

Afin de manifester leur soutien à la population d’Iran, Marjane Satrapi, l’autrice et réalisatrice franco-iranienne et le collectif 50/50 se sont associés afin de proposer à plus de cinquante artistes francophones de chanter « Barayé » dans un clip diffusé sur Youtube. Sur une musique arrangée par Benjamin Biolay, Camille Cottin, Yael Naim, Harry Roselmack, Enora Malagré, Olivier Loustau et plein d’autres chantent en persan, ce morceau politique. « Pour ma sœur, ta sœur, nos sœurs. Pour démoisir les cerveaux... », invectivent les paroles de « Barayé » dans un chant où les voix de chacun·e se fondent les unes aux autres. « Au peuple iranien et à son combat contre la dictature », peut-on lire au début du clip vidéo. Le 28 octobre dernier, le groupe Coldplay avait également repris la chanson sur scène aux côtés de l’actrice iranienne Golshifteh Farahani à Buenos Aires. Marjane Satrapi explique que ces reprises servent à montrer au peuple iranien qu’il n’est pas seul et que le monde soutient sa lutte, elle déclare à l’AFP : « Je me suis dit, il faut que les Français chantent en persan, parce que c’est un message qu’on envoie aux Iraniens. Il n’y a rien de plus touchant que quelqu’un qui essaie de te parler dans ta langue. » Une chanson engagée à écouter sans modération. 

Lire aussi :

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires