Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
© Ketut Subiyanto via Pexels

Vie sexuelle trépidante et colocation font-elles bon ménage?

La rédaction

Que vous viviez avec vos parents, vos amis ou de parfaits inconnus, la cohabitation est un plan idéal. Pourtant, vivre avec des colocataires, surtout si vous êtes en couple, peut être assez difficile. Comment maintenir une vie sexuelle dynamique avec votre partenaire dans une maison où vos colocataires (ou pire : vos parents) sont toujours présents ?

Faire venir votre dulcinée dans la maison où vous vivez avec vos parents ou vos colocataires demande toujours un peu plus de planification que quand on vit seul·e. Tout le monde veut utiliser la salle de bains à une heure différente, le salon est toujours occupé par quelqu’un d’autre et comme les murs sont en carton, il est préférable de se taire si vous voulez passer un moment intime incognito.

Ditte Jensen est experte en bien-être sexuel chez Sinful, un sex-shop en ligne, et ne pense pas que vous deviez sacrifier le plaisir sexuel lorsque vous êtes en cohabitation. «Les couples qui vivent avec des parents ou des colocataires peuvent toujours avoir une vie sexuelle excitante avec quelques ajustements mineurs. Que ce soit en expérimentant des jouets silencieux ou en changeant de lieu! N’oubliez pas que faire des compromis sur le son ne signifie pas que vous devez faire des compromis sur le plaisir. » La sexperte vous énumère quelques conseils.

Découvrez la routine de vos colocataires

« Qu’il s’agisse de savoir à quelle heure les colocataires vont au lit ou quand ils sont au travail, assurez-vous d’utiliser ces moments pour passer du temps de qualité avec votre chéri·e », explique Jensen. Les parents appellent cette technique le Samsonsex (lorsque vous mettez les enfants devant la télé pour passer du bon temps), mais vous pouvez faire la même chose lorsque votre colocataire part à l’épicerie.

Mettre un bruit de fond

Selon la sexperte, le bruit de fond est votre meilleur allié. « Mettez la télévision ou laissez Spotify tourner en arrière-plan : chaque petit geste compte si cela signifie que vous pouvez être un peu moins silencieux·se. » Mais attention aux limites, afin que vos colocataires ne viennent pas frapper parce que la musique va trop fort. Ce serait contreproductif!

Découvrir la salle de bains

« Le sexe dans la salle de bains peut être un excellent moyen d’obtenir un peu d’intimité, d’autant plus que le bruit de la douche couvre généralement tout », explique Jensen. Gardez à l’esprit que d’autres veulent aussi prendre une douche et qu’un sol de douche lisse n’est pas toujours la surface la plus sûre (lire : achetez un tapis antidérapant).

Investissez dans des jouets silencieux

Si vous voulez ajouter un peu plus de piquant à votre vie sexuelle, les jouets sont toujours une bonne idée. Procurez-vous-en un qui ne ressemble pas à un marteau-piqueur… Heureusement, les jouets d’aujourd’hui sont entièrement conçus pour être colocataires-friendly.

Sortez de votre lit

Si vous voulez vraiment que tout le monde soit au courant que vous et votre amoureux·se passez un bon moment, un lit qui grince est idéal. + 1 s’il cogne aussi contre le mur. Si vous préférez être un peu plus discret·ètes, expérimentez d’autres endroits. Le sol à côté de votre lit peut également vous mettre à l’aise avec des couvertures et des oreillers. Un tapis peut aussi être romantique mais attention aux brûlures. Se tenir contre le placard? Pourquoi pas! En bref : les possibilités sont infinies. « Non seulement cela réduit le bruit, mais cela peut aussi augmenter la spontanéité de votre vie sexuelle et l’enrichir à long terme », confirme Ditte Jensen.

Un article de Annelies Hart

Lire aussi:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires