Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
© Getty

Voici les deux mots à ne jamais prononcer en cas de dispute de couple

Sarah Mangeleer
Sarah Mangeleer Journaliste

Tous les couples se disputent à un moment ou à un autre. Si parfois, cela est inévitable, saviez-vous qu’il existe certains mots – dont deux en particulier – qu’il faut à tout prix éviter pour ne pas que la situation s’envenime?

Une dispute ne signifie pas fatalement la fin d’un couple (et fort heureusement). Au contraire, gérées intelligemment, celle-ci peut vous permettre à vous et à votre partenaire d’évoluer et de mieux comprendre vos besoins. Et pour ce faire, on dit non à ces deux mots de vocabulaire.

Lire aussi: COUPLE: 5 conseils pour une relation qui dure

Les mots qui tuent

« Jamais » et « toujours » sont à bannir de votre vocabulaire. « Tu ne fais jamais d’efforts », « Tu es toujours en retard », « Tu n’es jamais là pour moi »... Même si vous le pensez très fort sur le coup de la colère, afin d’avoir une discussion productive au lieu d’une dispute qui s’envenime, on vous recommande de tourner votre langue sept fois dans votre bouche avant de lâcher un de ces deux mots interdits. Mais pourquoi exactement?

« Ces exagérations du type « tout ou rien » peuvent souvent conduire à une nouvelle dispute et blesser l’autre. Les mots « toujours » et « jamais » mettent immédiatement quelqu’un sur la défensive. Quand on vous dit ce genre de phrase, cela donne l’impression que tout ce que vous faites n’est pas perçu par l’autre. Éliminer ce mot et cette tournure de phrase dans vos paroles, mais aussi dans vos pensées, contribuerait à améliorer la communication dans le couple » explique Laura Gauthier.

Que dire alors?

Au lieu d’opter pour ces deux mots, utilisez plutôt des adverves qui reflètent de manière un peu plus précise la fréquence de l’évènement comme « souvent », « parfois »ou encore « peu ». Autre règle d’or pour une dispute de couple « réussie »? On évite le « tu » à tout prix. En effet, « plutôt que jeter une série de reproches en pleine figure de votre partenaire, utilisez le « je » pour exprimer vos craintes, vos ressentis. « J’ai peur que tu ne t’intéresses pas à ça », « Je suis triste parce que tu fais moins attention à moi », « J’ai besoin d’aide, car je fais trop souvent le ménage ». En vous exprimant de la sorte, vous attirez l’attention de votre partenaire directement sur les points sensibles » recommande Laura Gauthier. C’est noté.

Lire aussi:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires