Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
© Getty

Le whelming, la nouvelle technique de drague à fuir

Sarah Mangeleer
Sarah Mangeleer Journaliste

Si vous êtes souvent sur les applications de drague ( Tinder et compagnie), vous avez peut-être déjà rencontré un de ces spécimens qui vous fait poireauter systématiquement de longues heures avant de vous répondre. Si vous venez de vous reconnaître, alors vous êtes peut-être victime de « whelming ».

« Whelming » signifie « accablant » en français et croyez-nous, depuis qu’on a connaissance de cette technique, on est vachement accablées nous aussi.

Lire aussi: 8 célibataires nous expliquent leur expérience du slow dating

Qu’est-ce que c’est?

Après 3 bonnes heures d’attente, vous recevez ENFIN un message de Mr Abdos-en-Acier que vous avez matché pas plus tard qu’hier: « Désolé je n’avais pas vu ton message mais j’en reçois énormément ». Si cette phrase vous est familière, alors fuyez, car il s’agit de « whelming ».

En gros: votre interlocuteur.trice laisse présager qu’il ou qu’elle est hyper convoité.e par d’autres prétendant.e.s. Bien souvent, il ou elle est passée maître dans l’art de vous faire poireauter des heures durant avant d’obtenir une réponse de sa part pour la raison citée ci-dessus (et ce, de façon systématique).

L’objectif? Votre « date » potentiel va laisser passer (de façon délibérée) plusieurs heures avant de vous répondre pour bien vous faire comprendre qu’il/elle est un gros poisson du dating game, qui mène une vie sociale follement excitante sur l’application de rencontres et qui de ce fait, est désirable. Sauf que, en réalité, ladite personne est probablement dans son canapé en train de fixer son horloge et de calculer combien de temps attendre encore avant de vous répondre. Triste, on sait.

Pourquoi le « whelming » est un comportement répertorié toxique? Parce que la personne de l’autre côté de l’écran peut se sentir délibérément ignorée, voire carrément méprisée. S’ensuit alors doutes de soi et anxiété. Or, la dating scene est suffisamment stressante comme ça.

Si vous reconnaissez cette technique dans un·e de vos prétendant·e·s potentiel·le·s, aucun doute: fuyez. Votre temps est précieux et vous méritez une attention réciproque. Non mais!

Lire aussi:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires