Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
© Getty Images

67% des infidèles ont déjà trompé leur partenaire avec un·e ami·e

Gwendoline Cuvelier Journaliste

Méfiez-vous des copines de votre mec! Selon le site de rencontre extraconjugale Gleeden, plus de deux tiers des infidèles admettent avoir déjà eu une relation clandestine avec une personne avec qui ils·elles entretenaient des liens d’amitié. Du côté des hommes uniquement, ce chiffre grimpe même jusqu’à 75%!

À l’occasion de la Journée internationale de l’amitié, célébrée le 30 juillet, Gleeden a lancé un sondage auprès de ses membres. L’objectif: découvrir si ils·elles ont déjà été tenté·e·s par une aventure avec un·e ami·e. Et les résultats sont un peu effrayants...

Lire aussi: Pourquoi arrive-t-il d’être infidèle lorsqu’on aime son partenaire?

D’ami·e à amant·e

Dans l’enquête menée par la plateforme Gleeden auprès de plus de 10.000 personnes, il apparaît que 67% des utilisateurs·trices ont déjà trompé leur moitié avec une personne considérée comme simple copain ou copine. 75% des hommes avouent avoir déjà été infidèles avec un·e ami·e contre 59% des femmes.

Gleeden note une grande différence entre les comportements masculins et féminins. Alors que près des trois quarts des hommes infidèles (74%) décident de sauter le pas de l’infidélité avec un·e ami·e rencontré·e récemment, les femmes sont quant à elles majoritairement attirées par des ami·e·s de longue date : 55% des répondantes affirment avoir trompé leur conjoint avec un·e ami·e d’enfance, 51% avec leur meilleur·e ami·e et 48% ont décidé de remettre le couvert avec un·e ex-partenaire avec qui elles avaient conservé des liens d’amitié. À noter également que près des deux tiers des hommes (63%) interrogés affirment également avoir déjà été infidèles avec un·e ami·e de leur partenaire. Sympa !

« Il est intéressant de noter que les hommes avouent en grande majorité avoir déjà trompé leur partenaire avec des ami·e·s qu’ils avaient rencontré·e·s récemment. On peut alors s’interroger sur l’authenticité de cette relation amicale et se demander s’ils n’avaient pas déjà une idée derrière la tête lorsqu’ils ont commencé à nouer ces liens d’amitié. Les femmes sont quant à elles plus attirées par des amis de longue date. Elles ont besoin d’être en confiance avant d’oser franchir le pas de l’infidélité » constate Solène Paillet, directrice de communication de Gleeden.

Une autre différence notable entre la gent masculine et féminine concerne l’infidélité avec un·e ami·e de leur partenaire. Les femmes sont largement plus réticentes que les hommes à braver cet interdit pouvant être considéré comme une double trahison. Quand les femmes sautent le pas de l’infidélité, c’est en général un acte réfléchi où elles ont déjà pesé le pour et le contre. Il semblerait donc dans ce cas précis, que le jeu n’en veuille pas la chandelle.

Solène Paillet

Pourquoi faire rimer amitié avec infidélité?

Dans son étude, Gleeden s’intéresse également aux raisons qui ont poussé ses membres à tromper leur moitié avec un·e ami·e. Une fois de plus, les réponses divergent en fonction du genre. Plus de la moitié des femmes (55%) expliquent que ce rapprochement est lié au fait que leur ami·e ait toujours été là pour elles quand la relation avec leur conjoint·e n’était pas au beau fixe. Les hommes, quant à eux, le justifient principalement par l’attirance physique qu’ils ont toujours éprouvée à leur égard (72%) mais aussi par la commodité de la situation : 52% des hommes admettent en effet que c’était plus facile que de rencontrer un·e inconnu·e. Pour finir, 31% des répondant·e·s préfèrent rejeter la responsabilité sur l’influence de l’alcool.

Lire aussi:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires