Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
© Getty Images

88% des femmes se sont déjà disputées avec leur conjoint à cause d’un match de foot

Gwendoline Cuvelier Journaliste

À l’occasion de la Coupe du Monde, le site de rencontres extra-conjugales Gleeden a interrogé ses membres féminins sur l’impact d’un tel évènement sur leur vie de couple. Conclusion: cette compétition sportive serait source de discorde. Pire, elle pourrait même mener les femmes sur un tout autre terrain : celui de l’infidélité!

Gleeden révèlent les surprenants résultats de son enquête menée auprès de 8 653 femmes françaises hétérosexuelles.

Lire aussi: Le top 10 des qualités les plus recherchées chez un amant

Hors-jeu pour le couple

88% des répondantes au sondage de Gleeden avouent s’être déjà disputées avec leur conjoint à cause d’un match de football. Les principales raisons évoquées? 72% des interrogées se sentent ignorées par leur moitié les soirs de match. Pour plus des deux tiers (67%), il s’agit plutôt d’un problème pratique : elles aimeraient simplement pouvoir regarder quelque chose d’autre à la télé. Plus étonnant, près de la moitié des sondées (48%) admettent que des tensions au sein de leur couple étaient liées à la mauvaise humeur de leur conjoint à la suite de la défaite de son équipe préférée. Pour finir, près d’un quart des femmes interviewées (23%) reconnaissent avoir été frustrées lorsque leur conjoint a préféré regarder un match à la télé plutôt que de partager un moment d’intimité avec elles. 

Décidées à ne pas rester sur la touche

Dans la seconde partie de l’étude, Gleeden a interrogé ses membres féminins sur ce qu’elles comptaient faire pendant les matchs de la Coupe du Monde. 71% des répondantes souhaitent profiter de ces « moments sans conjoint » pour prendre du temps pour elles. Alors que les deux tiers d’entre elles (66%) prévoient de passer du temps avec leurs amies, 63% aimeraient en profiter pour faire de nouvelles rencontres en ligne… Pour 42% d’entre elles, les matchs de foot qui occupent leur moitié sont synonymes de liberté et prévoient ainsi d’aller voir leur amant du moment ou de rencontrer un potentiel soupirant. Seules 18% des répondantes envisagent de regarder quand même certains matchs avec leur conjoint.

Lors de la dernière Coupe du Monde de football en 2018, nous avons constaté une hausse notable des inscriptions féminines sur notre plateforme avec plus de 112% d’augmentation sur le mois de compétition. Les femmes sur Gleeden étaient également beaucoup plus actives les soirs de matchs alors que les hommes étaient au contraire moins présents que d’habitude.

constate Solène Paillet, directrice de la communication de Gleeden. « Nous prévoyons de retrouver des tendances similaires lors de ce nouveau Mondial avec un nombre de femmes connectées supérieur à celui des hommes, notamment les jours de match de l’équipe de France. C’est un phénomène rare qui se produit seulement lors d’importants évènements sportifs tels que celui-ci. Pour les hommes qui ont habituellement du mal à séduire sur Gleeden, la Coupe du Monde se révèle être le moment idéal pour prendre l’avantage et faire des rencontres » ajoute-t-elle.

Lire aussi:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires