Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
© A women dealing with mental heath issues showing the different faces of dealing with personal issues. Anxiety, depression and mindfulness awareness concept. Vector illustration.

La « Triade noire », ces traits de personnalités à fuir comme la peste

Kathleen Wuyard


Si la mention de « Triade noire » évoque de prime abord une société secrète ou les triades chinoises, il s’agit en réalité d’un terme utilisé en psychologie pour désigner trois traits de personnalité: narcissisme, machiavélisme et psychopathie, considérées comme aversives et unies dans la manipulation d’autres pour parvenir à leurs fins. Mais comment les reconnaître, et surtout, s’en prémunir?


Quand Julie s’est rendu compte à quel point elle était tombée sous l’emprise d’une personne néfaste, il était trop tard. La jeune hesbignonne, qui a accepté de témoigner uniquement sous un prénom d’emprunt, pour préserver son fils, a refusé de voir tous les signes, et quand elle a « enfin ouvert les yeux », ainsi qu’elle le raconte, elle était déjà mariée, propriétaire d’une maison achetée avec son époux, et maman d’un petit garçon de 18 mois. Et pourtant, dès les débuts de sa relation, ses proches avaient multiplié les signaux d’alerte. Il y a eu sa meilleure amie d’enfance, absente à son mariage parce qu’elle avait eu l’audace de questionner leur relation et que le fiancé ne l’avait pas supporté, ses parents, qui avaient tenté de lui dire qu’un homme qui trompait sa fiancée précédente avec une collègue (Julie en l’occurence) risquait de reproduire le schéma avec elle, sans parler de ces quelques copines à qui elle a raconté comment parfois, quand il s’énervait, il n’hésitait pas à la bousculer ou à lui lancer le premier objet qui lui tombait sous la main, et qui, toutes, lui ont conseillé de le quitter « avant qu’il ne soit trop tard ». Si Julie a fort heureusement échappé à l’escalade de violence physique que prédisaient ses proches, elle se retrouve aujourd’hui co-parent d’un petit garçon dont elle est persuadée que le père est un dangereux manipulateur. C’est que son ex présente tous les signes de la Triade noire.

Ni empathie ni conscience morale


La Triade quoi? Si le terme évoque de prime abord les redoutables triades chinoises, il s’agit en réalité d’une expression utilisée en psychologie et psychiatrie pour désigner la combinaison de trois traits de personnalité: narcissisme, machiavélisme et psychopathie. Un concept relativement récent explique le Dr Mathieu Taureau, psychiatre en région liégeoise et spécialiste des thérapies cognitivo-comportementales, qui souligne que le terme a été utilisé pour la première fois en 2002 et qu’il reste encore énormément de recherches à faire « sur le fonctionnement de ce type d’individus et leur capacité à se fondre dans leur environnement ». Car il est tout à fait possible de présenter des éléments de la triade noire à faible dose mais de tout de même très bien réussir professionnellement ou parvenir à s’adapter dans un environnement social, même si, ainsi que le rappelle le Dr Taureau, « du point de vue psychologique, on est face à des gens qui ont plus de risque d’instabilité dans le couple, de consommation de substances ou de conduites délictuelles ». Dangereux pour eux-mêmes, donc, mais aussi et surtout pour autrui met en garde le Dr Taureau.

Ce sont des personnes qui fonctionnent avec une faible capacité d’empathie, une faible conscience morale, et une tendance à manipuler, décevoir et tromper les autres, voire même s’attribuer les fruits de leur labeur ou leurs caractéristiques. Ils mettent la priorité sur leur propre intérêt et peuvent avoir des comportements préjudiciables pour y parvenir, ce sont des personnes qui vont avoir tendance à avoir des comportements infidèles ou abusifs dans le couple et manipulatoires au travail ».


Des fréquentations à éviter, donc, même si, ainsi que le rappelle le psychiatre liégeois, « dans certains cas, les personnes dites de la Triade noire peuvent aussi être victimes de leur comportement, ils vont être plus susceptibles d’avoir des comportements délictuels ou de consommer de la drogue ».

Lire aussi: Ce court-métrage glaçant illustre le jeu des pervers narcissiques



Comme le souligne le Dr Taureau, contrairement à ce que films et séries voudraient nous faire croire, « psychopathe » ne veut pas forcément dire « tueur sanguinaire », ce qui ne veut pas dire que leur fréquentation n’est pas dangereuse pour autant. « On est sur des gens caractérisés par un mode de fonctionnement qui comporte relativement peu d’empathie, avec une tendance à l’appât du plaisir immédiat, l’impulsivité. Ce sont des gens qui vont réagir à la moindre contrariété de manière brusque et dangereuse pour leur environnement ou pour eux-mêmes ». Et les narcissiques alors? « On en distingue deux types, les « flamboyants », qui veulent être admirés et valorisés, et correspondent plus à la définition qu’on se fait du narcissisme, et puis les narcissiques plus vulnérables, qui vont être des personnes plus inhibées et dépressives, dans une sorte de méfiance ». Méfiance que l’on retrouve également chez les personnes machiavéliques, si on a « longtemps cru qu’il s’agissait de personnes très froides et calculatrices », ces dernières années, « on a commencé à s’intéresser à la possibilité qu’il s’agisse en réalité de personnes très méfiantes qui voient le monde extérieur comme une menace et réagissent en fonction » explique le Dr Taureau. Le point commun entre ces trois traits de personnalité normalement distincts? Une tendance à la manipulation de leur entourage. Mais comment expliquer qu’on fasse partie du club peu désirable de la Triade noire? « On pense qu’il y a un impact environnemental précoce, mais aussi un impact génétique. On a longtemps associé ce type de fonctionnement essentiellement aux hommes, mais ces dernières années, on le retrouve plus chez les femmes ». Méfiance, donc. D’ailleurs, comment se prémunir contre ce type de personnalités?

Le principal drapeau rouge à surveiller ce sont les comportements manipulatoires, qui sont communs aux trois traits de la triade, des gens qui peuvent mentir ou duper leur partenaire et qui, pour que cela fonctionne au mieux, vont fractionner, diviser pour mieux régner et dire à leur proches de ne plus voir telle ou telle personne qui a dit du mal d’eux et mettent à mal leurs stratégies de contrôle sur le couple ».




« Une autre des grandes caractériques de la Triade noire c’est que ce sont des gens qui avancent masqués, poursuit Mathieu Taureau, ils ne vont jamais mettre en avant leurs propres besoins mais bien les présenter de manière détournée, par des techniques de culpabilisation par exemple, c’est une communication très fausse ». Et d’ajouter que si on sent que son couple prend cette dynamique, il est important de se faire aider ou de demander l’avis de personnes neutres de l’entourage. « Il ne faut pas rester seul.e quand on se sent en souffrance dans le couple, qui plus est quand cette souffrance est reliée à des comportements manipulatoires ».

Les personnes qui ont de grandes qualités les attirent parce que la Triade noire a tendance à se servir des ressources d’autrui pour son propre intérêt, et donc de se tourner vers des personnes plus brillantes et intelligentes qui vont les « aider ». Les HP ont tendance à douter énormément de leurs ressources et de leurs capacités, ce qui les rend plus vulnérables aux comportements manipulatoires. Les personnes qui ont peur d’être abandonnées ou manquent de confiance en elles sont aussi plus à risque de se retrouver aux prises de ce genre de traits de personnalités dangereux ».


C’est votre cas? « La première étape pour s’en libérer, c’est de se connaître soi-même et de se rendre compte qu’on est en souffrance, ce qui est parfois compliqué parce qu’on a tendance à être dans le déni et à se dire qu’on provoque les situations dans lesquelles ont se trouve, une tendance que les personnalités manipulatrices vont renforcer » souligne le Docteur Taureau, qui se veut toutefois rassurant: « quand on apprend à repérer les comportements manipulatoires et à y répondre avec assertivité, alors ces comportements n’ont plus de prise sur nous. Il faut se connaître, ne pas rester seul, et être assertif ».



Et si, à la lecture de cet article, on s’inquiète d’être un.e narcissique qui s’ignore ou d’avoir parfois certains traits psychopathiques? « Le fonctionnement psychopathique est caractérisé par une absence de conscience morale, ce ne sont pas des gens qui vont se remettre en question » explique le psychiatre liégeois, qui confie d’ailleurs voir peu voire pas de patients présentant des traits de la triade noire se présenter de leur plein gré en consultation. « Si on se pose la question, cela veut dire par définition qu’il y a peu de chances qu’on en soit un, après, on a tous des traits narcissiques: on vit dans une société qui promeut à l’extrême le culte de la performance personnelle, et où le monde du travail invite de plus en plus à manipuler les autres ». Et de conclure, rassurant, qu’il nous arrive à tous de nous trouver dans des situations où on agit par ambition ou par nécessité, mais tant que cela s’accompagne d’une tendance à remettre en question ce mode de fonctionnement, pas de Triade noire à l’horizon. Nous voici rassurées.



Lire aussi: 

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires