Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…

« Reshoes », un programme de recyclage de chaussures inédit va être mis en place

Ana Michelot
Ana Michelot Journaliste

De plus en plus d’enseignes tentent de développer une mode plus responsable en ouvrant un rayon de seconde main, en utilisant des matériaux plus respectueux de l’environnement ou en recyclant leurs propres produits. Mais dans le secteur des chaussures, le recyclage est bien plus compliqué à effectuer. Le Cetia, Centre européen des textiles innovants, ainsi que l’école d’ingénieur Estia, basée à Anglet en France, (plateforme d’innovation consacrée au tri et au démantèlement automatisé des articles textiles, des accessoires et des chaussures), se sont associés afin de réfléchir au problème du recyclage de nos souliers, qui représente des chiffres insoupçonnés. 224 millions de paires de chaussures sont chaque année « broyées faute de technologies de pointe qui permettent d’extraire les semelles de la tige, les chaussures en fin de vie ne bénéficient pas de filière de recyclage dédiée qui permettent de traiter un volume à la hauteur du marché », rappelle le Cetia dans des propos rapportés par « Fashion Network ». 

Lire aussi : Cette marque crée des baskets à partir de sextoys recyclés

Un programme innovant de recyclage des semelles 

Afin de pallier ce manque, le Cetia déploie un programme d’innovation baptisé « Reshoes », consacré au recyclage des semelles de chaussures. Un million d’euros a été investi pour ce projet par Cetia, mais aussi des grandes marques comme Zalando, Eram ou encore Decathlon, ainsi que la société spécialisée Revalorem et la région Nouvelle-Aquitaine. Le but est d’associer plusieurs technologies qui vont s’assembler en un processus automatisé qui permettra « la détection des matières, l’arrachage des semelles, le tri et la préparation des matériaux qui peuvent être recyclés ». 

La chaussure est le parent pauvre du recyclage en Europe, parce que les barrières techniques sont très complexes à franchir. C’est une grande nouvelle que des acteurs aussi emblématiques travaillent main dans la main pour lever les verrous technologiques et ainsi transformer leur industrie. C’est une fierté pour nous d’avoir pu les réunir dans Reshoes.

a déclaré Chloé Salmon Legagneur, directrice du Cetia à « Fashion Network ». Le projet sera mis en place en mars 2023 à Hendaye dans un lieu de 1200 m2. La ligne automatisée pourra traiter un millier de chaussures chaque jour, peu importe la catégorie, chaussures de sport, de ville, avec des semelles collées ou des semelles cousues. L’objectif sera ensuite d’utiliser ces matières recyclées pour produire de nouveaux produits afin de limiter la consommation des ressources. 

Lire aussi :

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires