Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
© Getty

Comment adopter la « coquette aesthetic » cet été

Sarah Mangeleer
Sarah Mangeleer Journaliste

Elle est partout sur TikTok en ce moment, c’est la « coquette aesthethic » (ou l’esthétique coquette). On dit adieu au balletcore ou encore cottagecore, désormais c’est les corsets à la Bridgerton, les froufrous en tout genre et les collier de perles qui ont la cote!

Lire aussi: « BARBIECORE »: 10 pièces pour adopter la nouvelle tendance phare du moment

Qu’est-ce que c’est?

Quand on jette un petit coup d’oeil à la définition du terme « coquette« , on obtient: « qui cherche à plaire par sa mise, qui a le goût de la toilette, de la parure » ou encore « qui cherche à plaire aux personnes du sexe opposé, à les séduire ». En pratique, la « coquette aesthetic », ça donne quoi?

Et bien... Des vêtements girly à souhait, des froufrous, des colliers de perle, des corsets digne de Daphnée Bridgerton, du parfum Chanel, des tons pastels (encore mieux si ils sont roses ou nacrés). L’élégance et la grâce sont au coeur de cette esthétique, elle nous rappelle même quelques looks de Blair Waldorf dans Gossip Girl. Pour vous donner une idée précise, on a rassemblé quelques vidéos TikTok qui montrent à merveille de quoi est composée cette nouvelle esthétique.

Une féminité assumée

L’objectif de la « coquette aesthetic » ? Revendiquer sa féminité de manière totalement assumée. « Bien que mignon, il est difficile d’ignorer les similitudes entre l’esthétique coquette et l’esthétique problématique de la « lolita » qui a hyper-sexualisé l’innocence et a été rendue populaire à l’époque de Tumblr dans les années 2010. Une différence cruciale à noter, cependant, est que les utilisateurs de TikTok semblent entièrement réinterpréter l’esthétique ; ne pas s’habiller pour attirer ou plaire au regard masculin mais plutôt pour revendiquer, posséder et célébrer sa propre féminité », explique Charlie Teather, journaliste pour le magazine Glamour.

(Cette esthétique est là pour) revendiquer, posséder et célébrer sa propre féminité.

Charlie Teather

Journaliste

Attention car la « coquette aesthetic » ne s’arrête pas qu’aux vêtements puisque certaines vidéos vont jusqu’à donner des conseils pour adopter un intérieur coquet, du maquillage ou encore des coiffures qui vont avec le thème. Plus dingue encore? Certaines utilisatrices vont jusqu’à personnaliser des petites cuillères ou encore des tampons pour qu’ils soient plus « coquets » (carrément too much? oui, on est bien d’accord).

Lire aussi:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires