Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
Boudoir Privé offre une seconde vie à votre robe de mariée - Getty Images

Cet atelier d’upcycling transforme votre robe de mariée

Kathleen Wuyard

Votre robe de mariée sommeille sagement dans votre penderie depuis le jour J? La boutique liégeoise Boudoir Privé compte bien y remédier avec son atelier d’upcycling.

À l’origine du projet, il y a un constat, celui fait par Caroline, la fondatrice de Boudoir Privé, et Isaure, la couturière qui l’accompagne dans l’aventure: aussi magique soit-il, le secteur du mariage est tout sauf respectueux de l’environnement, et contribue même grandement aux excès de l’industrie textile. Forcément, quand on mobilise des heures de travail, des mètres de tissus précieux et des milliers d’euros pour une robe de mariée qu’on ne portera vraisemblablement qu’une fois, le rapport plaisir-respect de la planète n’est pas super.

Et puis il y a aussi une autre forme de gâchis: ne jamais plus porter une robe qu’on a tant désirée et qu’on associe à de si jolis souvenirs, c’est un peu triste, non? Si vous répondez « oui » à cette question, sachez que vous allez adorer le projet d’atelier d’upcycling imaginé par Boudoir Privé.

Lire aussi: Les 5 tendances de robes de mariée en 2022

Soit l’occasion de transformer de A à Z votre tenue, de la robe de mariée au voile qui l’accompagnait, pour en faire une robe facile à porter pour d’autres occasions, par exemple, mais aussi, pourquoi pas, en transformant la dentelle en tissu d’ameublement. L’idée de proposer de l’upcycling vient de mes valeurs, soit le respect de la nature, des animaux et de notre planète », explique Caroline.

Le monde de la mode, dont celui du mariage, est un domaine où il y a beaucoup de « gaspillage » vestimentaire. Lorsque l’on se marie, on cherche LA robe, celle qui sera parfaite pour nous, dans laquelle on se sent belle et qui reflète notre personnalité. C’est une robe emprunte de valeurs émotionnelles fortes, et pourtant elle n’est mise qu’une seule fois.

Ou plutôt, elle l’était, car Caroline et Isaure comptent bien y remédier: « l’idée est de valoriser cette robe en pouvant non seulement garder et ressentir à nouveau toutes les valeurs émotionnelles en la portant au quotidien ou en la retrouvant dans des accessoires décos ou dans des vêtements pour enfants par exemple ». Et pour ce faire, les deux jeunes femmes ont lancé une campagne de crowdfunding afin de mettre leur atelier sur pied. Avec les 5.300€ qu’elles espèrent récolter, elles veulent « créer un espace et y amener une ambiance chaleureuse, un environnement propice à l’imagination et à la création pour donner une seconde vie à votre robe de mariée « . Envie de les soutenir? Rendez-vous ici. Et si vous voulez en savoir plus sur les robes de mariées et accessoires atypiques proposés par Boudoir Privé, on vous invite à scruter leurs pages Facebook et Instagram.

Lire aussi:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires