Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
© Julien Coppola

Tout savoir sur le Pilates avant de se lancer

Alors que de plus en plus de studios de yoga ouvrent leurs portes aux quatre coins du pays, le Pilates commence lui aussi à faire parler de lui. Mais au fait, c’est quoi la différence entre ces deux disciplines et surtout, c’est quoi le Pilates? On vous dit tout dans cet article.

Le Pilates, c’est quoi?

Selon Charlotte de Charlotte Studio, le Pilates est “un entrainement physique de renforcement musculaire qui utilise la respiration et la posture pour créer du mouvement et de l’énergie.“ La spécialiste explique que “le Pilates est souvent utilisé en rééducation et qu’il aide à guérir les problèmes de dos et les blessures. Il permet aussi d’améliorer l’entrainement physique des sportif·ve·s de haut niveau mais aussi de monsieur et madame tout le monde qui cherche à améliorer la précision du geste. L’objectif du Pilates est de prendre le contrôle du corps, de se renforcer, d’atteindre la précision et d’améliorer le geste sportif.“

Classique vs contemporain

Le Pilates classique est celui inventé par Joseph Pilates. À l’époque, cette discipline consistait à répéter un certain nombre d’enchainements plus ou moins identiques. Il existe encore des studios proposant le Pilates dit classique. Mais selon Charlotte, cette méthode comprend des risques. “Le Pilates classique peut donner envie d’aller trop vite alors que le but du Pilates est de sentir ce qu’on fait. Le Pilates est une question de compréhension et du ressenti. Le Pilates développe une conscience corporelle, de la force et mobilité.“

Comment reconnaître un bon cours de Pilates?

Le Pilates est une discipline qui se pratique par groupe de 4 à 10 personnes max

L’essentiel est d’avoir des petits groupes, des niveaux différents et une séance d’introduction en cours privé.

“En proposant des grands cours, c’est comme si on partait du principe que tout le monde à le même niveau. Le cours d’intro est primordial car on y apprend les principes de base qui permettent de comprendre et sentir le mouvement. Chose qu’on ne peut pas acquérir si on est avec des gens qui ont déjà intégré les bases. Au Charlotte Studio, on commence toujours avec un pack de démarrage, on ne peut pas simplement essayer un cours.“

De nombreuses salles de sport proposent des cours supposés de Pilates, mais selon Charlotte, il faut faire attention.

“Il existe des cours qu’on qualifie de Pilates et qui sont en réalité des cours de fitness sur le reformer, ce n’est pas du tout Pilates! Dans les pays anglo-saxons, on voit des cours donnés avec 20 reformers, c’est une erreur. En effet, en Pilates il faut être corrigé au millimètre près.“

Commencer le Pilates

Le Pilates est une discipline qui ne s’essaie pas une seule fois, il faut avoir suivi plusieurs cours durant un mois afin de vraiment comprendre.

Pour avoir des résultat physiques, Charlotte conseille de pratiquer le Pilates à raison de trois fois par semaine afin de pouvoir progresser et passer à un niveau supérieur. “C’est en se challengeant et en ayant un objectif qu’on évolue!“

Pilates vs yoga

  • Alors qu’au yoga on respire (inspire et expire) par le nez, au Pilates on respire au niveau des côtes (on inspire par le nez, on expire par la bouche) en gardant les abdominaux engagés.
  • En Pilates, la respiration permet de se recentrer, de renforcer la stabilité, de gainer et d’apporter une stabilité au dos.
  • Contrairement au yoga où l’on pratique des pauses en utilisant le poids du corps, le Pilates sollicite le mouvement et requiert des équipements (machines, balles,…) pour ajouter de la difficulté ou au contraire assister afin d’aider à réaliser des nouveaux mouvements. Le Pilates permet de créer des nouvelles connexions entre le cerveau et la prise de contrôle du corps.
  • Quand on pense yoga, on pense flexibilité, méditation, souplesse et récupération. Le Pilates, c’est du renforcement, de la tonification du centre du corps, de la posture et de l’entrainement.
  • En termes d’intensité, dans les deux disciplines on peut avoir du doux ou du plus intense mais au niveau de la concentration, le Pilates est bien plus intense, il demande plus de précision et de connexion.
  • Alors qu’en yoga, on peut enchainer les exercices et les pauses, le but étant surtout de libérer le mental, en Pilates c’est tout l’inverse: on se concentre sur tout, on recherche le mouvement parfait.
  • En termes de tarif, le Pilates est plus cher que le yoga, comment l’expliquer? “En Pilates ce sont des plus petits groupes qu’au yoga qui accueillent un plus grands nombre. Les équipements de Pilates, ce sont des machines onéreuses, sans parler de la formation pour devenir prof qui est plus longue et plus chère que celle d’un prof de yoga.“

Lire aussi

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires