https://api.mijnmagazines.be/packages/navigation/

Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…

Un médecin buzze en expliquant la raison (dégueu) de toujours dormir en sous-vêtements

Kathleen Wuyard

On trouve décidément de tout sur TikTok, à commencer par pas mal de médecins, dentistes et autres professionnels de la santé qui font le buzz avec leurs mises en garde aussi fascinantes que terrifiantes.


Ainsi, il y a quelques semaines, on vous relayait la raison pour laquelle les prothèses dentaires prisées des influenceurs sont à éviter à tout prix. Cette fois, ce n’est pas une dentiste qui buzze mais bien un médecin américain, le Dr Anthony Young, chirurgien de son état, qui s’est offert un buzz sur TikTok avec sa vidéo dévoilant la raison pour laquelle il ne faut jamais, j-a-m-a-i-s aller se coucher sans pyjama ou du moins un (sous-)vêtement nous couvrant le bas du corps.

Vous pensiez vous la jouer glamour à la Marilyn Monroe en allant vous lover dans les bras de Morphée avec seulement quelques gouttes de parfum et rien d’autre entre vous et vos draps de lit? Grossière erreur.

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Ainsi que l’explique le Dr Young dans une vidéo également partagée sur sa chaîne YouTube et rapidement devenue virale, « en moyenne, une personne normale lâche entre 15 et 25 flatulences par jour, en ce compris en dormant ».

Or, chaque flatulence est accompagnée d’une projection de matières fécales, lesquelles sont absorbées par vos sous-vêtements si vous en portez, mais projetées dans vos draps de lit si vous n’en portez pas ».


Quand on vous disait que l’explication allait briser votre vision glamour des nuits dénudées, on ne mentait pas. D’autant que forcément, ces projections de l’enfer sont susceptibles de mener à des infections, qui plus est si elles proviennent de votre partenaire. Quelle que soit la température, on adopte donc le réflexe de porter des sous-vêtements au moment d’aller se coucher. Et on dit « thank you Dr Young » pour l’image mentale qu’on a désormais de la symphonie gazeuse qui se joue visiblement sous nos draps de nuit.

Lire aussi: 

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires