Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
© Photo de Juan Salamanca

L’OMS donne six conseils pour lutter contre les risques de noyade

Ana Michelot
Ana Michelot Journaliste

En ces temps de forte chaleur, la baignade est presque devenue un indispensable. Mais attention, chaque année des centaines de personnes se noient en particulier pendant la période estivale. L’organisation mondiale de la santé donne six recommandations pour éviter les risques.

236 000, c’est le nombre de personnes qui décèdent de noyade chaque année dans le monde selon l’organisation mondiale de la santé. Des tragédies qui frappent le plus souvent les enfants de moins de cinq ans, puisque la noyade est l’une des causes de décès les plus répandues chez les petits. Dans un communiqué officiel, l’OMS déclare : « Ces décès sont souvent liés à des activités quotidiennes et routinières, telles que la baignade, la collecte d’eau à usage domestique, les voyages sur l’eau à bord de bateaux ou de ferries, et la pêche. Les impacts des phénomènes météorologiques saisonniers ou extrêmes – y compris les moussons – sont également une cause fréquente de noyade et ces impacts sont largement évitables grâce à un certain nombre d’interventions. »

Lire aussi : VIDÉO: ces deux éléphants sauvent un bébé de la noyade

Quels sont les six conseils à suivre ?

Selon ce même communiqué, la mer serait le lieu où les noyades accidentelles surviennent le plus selon les chiffres de l’année 2021. « 47 % des noyades accidentelles ont eu lieu en mer, 26 % en piscine tous types confondus, 23 % en cours d’eau ou plan d’eau et 4 % dans d’autres lieux (par exemple baignoires ou bassins). » Afin de pallier ces risques, l’OMS recommande :

  • d’installer des barrières contrôlant l’accès à l’eau lorsque c’est possible ( piscines, plan d’eaux, bassins)
  • de former les personnes au sauvetage et à la réanimation en toute sécurité
  • d’enseigner aux enfants d’âge scolaire les compétences de base en natation et en sécurité aquatique
  • d’offrir des garderies supervisées pour enfants
  • d’établir et appliquer des règlements sur la sécurité de la navigation de plaisance et des ferries
  • d’améliorer la gestion des risques d’inondation

Bien évidemment, il est également recommandé de toujours surveiller vos enfants lorsqu’ils sont proches d’un point d’eau. 

Lire aussi :

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires