Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
Gare à cet effet secondaire des piercings au cartilage - Getty Images

Gare à ce danger méconnu des piercings au cartilage

Kathleen Wuyard

Chaque accro aux piercings le sait: suivant l’endroit choisi, la cicatrisation n’est pas toujours simple, et même parfois franchement pénible... Mais il ne s’agit pas là du seul risque.

Ainsi que l’auteure de cet article l’a récemment appris à ces dépens, l’inflammation suscitée par le piercing peut en effet se déplacer ailleurs, avec douleur, fièvre et autres désagréments à l’appui. Malchance, magie noire? Non, une simple question d’interconnexion entre certaines parties du corps, ce qui fait qu’un tout petit trou supplémentaire dans le cartilage de l’oreille peut causer une gorge enflammée.

Lire aussi: Et si aujourd’hui, la vraie originalité était de n’avoir ni piercing ni tatouage?

Ainsi que tout·e perceu·r·se digne de ce nom vous le précisera avant de poser le bijou, les piercings dans le cartilage sont davantage sujets aux infections que ceux posés dans le lobe ou à d’autres endroits. Et ce, même si vous respectez à la lettre les consignes d’hygiène qui vous sont données. Or, malheureusement, l’inflammation de la zone peut se propager et donner lieu à une sensation d’inconfort dans d’autres parties du corps.

Une équipe de médecins américains a ainsi noté une corrélation entre les piercings dans le cartilage du haut de l’oreille et l’apparition de périchondrites, soit une inflammation du périchondre, le tissu conjonctif qui tapisse le cartilage de notre corps. Et si, en cas de piercing, celle-ci démarre dans le pavillon de l’oreille, si vous n’agissez pas suffisamment rapidement, l’infection peut se propager, au corps tout entier dans les cas les plus sévères, avec nécessité d’hospitalisation et de traitement antibiotique.

Le pavillon de l’oreille est peu vascularisé et par conséquent cicatrise difficilement après un piercing. Le risque infectieux est donc augmenté. Ce risque est encore plus grand si le piercing est réalisé au pistolet dont l’utilisation entraîne des lésions du cartilage. Les complications se caractérisent par une infection du tissu couvrant le cartilage du pavillon de l’oreille (périchondrite), voire une infection du cartilage (chondrite) » expliquent encore les experts de l’assurance maladie Ameli.

Lire aussi: On a classé les piercings du moins au plus douloureux

Votre piercing tout frais est infecté? Pas de panique, et surtout, pas de triturations à mains nues, qui ne feraient qu’amplifier le problème. Ainsi que l’explique Amplifon, spécialiste de l’oreille et de l’ouïe, « en cas de symptômes d’infection ou de réaction allergique, des remèdes maison comme de l’eau salée (ou du liquide antiseptique, NDLR) peuvent être appliqués pendant les 48 premières heures ». Par contre, « en l’absence d’amélioration de l’infection dans les 48 heures ou en cas de fièvre, nous vous conseillons de consulter un médecin. Il prescrira des crèmes antibiotiques en application locale ou des antibiotiques à prendre par voie orale ». Des piercings, oui, mais laisser la situation empirer jusqu’à se retrouver avec un trou à la place de l’oreille? Non merci.

Lire aussi:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires