Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
Cernes - Getty

Non, les cernes ne sont pas uniquement dus à la fatigue

Manon de Meersman

La team cernes en a marre d’entendre: « Oh ben dis donc, t’as l’air fatiguée, faut dormir la nuit ». Surtout quand elle a dormi 10 heures. D’une traite. Et qu’elle est en super forme.

Bien sûr, la fatigue se traduit bien souvent par des cernes, mais ces derniers ne sont pas uniquement marqués par le manque de sommeil.

Lire aussi: 5 aliments qui fatiguent plus qu’ils ne stimulent

La dermatologue Fatima Fahs a expliqué à Newsweek que « nos vaisseaux sanguins se dilatent particulièrement lorsque nous sommes fatigués. Ainsi, la peau du contour de l’œil, relativement mince, laisse apercevoir cette pigmentation. » Mais d’autres éléments peuvent expliquer nos (jolies) poches sous les yeux.

Une coloration marquée

La spécialiste pointe du doigt l’alimentation. « Les régimes alimentaires à forte teneur en sel peuvent provoquer des poches sous les yeux, dues à la rétention d’eau, au même titre que les maladies thyroïdiennes. En raison de la congestion des sinus, les personnes souffrant d’allergies saisonnières peuvent également être confrontées aux cernes ainsi qu’à un gonflement de la paupière inférieure. Enfin, l’anémie, ne permettant pas au corps d’oxygéner complètement ses tissus, constitue une autre source » confie-t-elle, expliquant que la tabagisme et le vieillissement constituent également des éléments amplifiant les cernes. En effet, ces deux facteurs diminuent l’élasticité de la peau, la déshydratent, et l’amincissent de telle manière que les vaisseaux sanguins se voient davantage.

Lire aussi:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires